lienlien
Posteur du mois :
Danny M. White
Posteuse du mois :
Opale A. Oddsparkle

Bravo à Danny et Opale pour avoir autant RP, malheureusement le voteur du mois est annulé suite à des soucis techniques.
Venez les féliciter


Voter aux top-sites, c'est le bien !
Vous gagnez des points pour votre maison et plus vous votez,
plus vous avez de chance de devenir le prochain sorcier du mois.

Envie de RP mais vous ne savez pas avec qui ?
Demandez ICI vous pourrez voir également qui cherche un partenaire de jeu.

La maison Serpentard compte le plus de membres, aussi,
il serait préférable de privilégier les autres maisons pour les inscriptions :3

Partagez | 







 

 Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



attrapeur serpy
Patronus : un loup
Epouvantard : La faucheuse
Sortilèges lancés : 31
Points Gagnés : 2
Est arrivé le : 22/01/2016
Cheese :

MessageSujet: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   Ven 12 Fév - 10:56

La salle commune était bondée. Installé dans le fauteuil qu’il occupait à chaque fois qu’il occupait cette pièce qu’il partageait avec les autres Serpentards, Scorpius commençait à étouffer et à être agacé par la présence des certains premières années qui croyaient inventer les pires crasses qu’ils pouvaient faire envers les élèves des autres maisons. Ne pouvaient-ils pas comprendre que toutes ces « fabuleuses » idées qu’ils pensaient avoir avaient déjà été faites ? Ils n’inventaient rien. Cela se saurait si c’était eux qui inventaient ce genre de choses parce que le monde serait vraiment désespéré ! Quelque part, Scorpius non plus n’avait rien inventé quand il s’agissait de faire des crasses. Mais au moins, à chaque fois qu’il avait eu besoin de le faire, il avait pris le temps de réfléchir afin de peaufiner et de rendre cela plus ou moins original. L’agacement commençait à se peindre sur le visage du prince et quand il commença à se frotter le front, il sut que c’était le signe qu’il valait mieux pour lui qu’il bouge avant de frapper quelqu’un. Sans un mot, il se leva de son fauteuil. Aussitôt, les autres se turent. Cela lui fit un bien fou, mais il ne montra absolument aucune émotion. Il se dirigea vers la porte menant aux cachots.

Une fois à l’extérieur, la fraîcheur des cachots l’entoura, mais après six années à passer dans ces couloirs obscurs, cela ne lui fit plus rien. Scorpius avait besoin de s’éloigner de la salle commune aussi il se mit à marcher dans les couloirs des cachots, n’ayant pas forcément envie de remonter au rez-de-chaussée si c’était pour croiser les autres. Et surtout pas un de ces Gryffondors profondément agaçants. Plus les années passaient, plus le Serpentard les trouvait de pire en pire. À croire qu’en grandissant, ils devenaient pires, alors que normalement, ils auraient dû grandir, non ? Il poussa un petit soupire avant de cesser de penser à eux. Il marcha sans vraiment de but et arriva devant le cachot 757. Scorpius n’avait pas vraiment prévu de s’y arrêter, mais quelque chose l’arrêta. Une rumeur était arrivée à propos de ce cachot et la curiosité s’empara du jeune homme. Que cachait ce cachot 757 ? Et pourquoi celui-ci et pas un autre ? Sans réfléchir, il s’adossa au mur, face à la porte du cachot et croisa les bras sur son torse. Une flopée de pensées, d’idées et de suppositions envahit l’esprit du prince. Jusqu’à présent, il n’avait jamais prêté attention à ce cachot parce que pour lui, il s’agissait d’un cachot comme un autre, mais il semblerait qu’il se soit trompé jusqu’à présent.

Il resta posé là pendant plusieurs minutes, retournant la situation dans tous les sens sans pouvoir dénouer le nœud que formait ces interrogations. Ce problème le frustrait parce qu’il n’arrivait pas à le résoudre. Et il détestait ne pas avoir de réponse à un problème. Finalement, après avoir réfléchi pendant plusieurs minutes, il décolla son dos du mur contre lequel il était adossé et s’avança d’un pas déterminé vers la porte du cachot. Il tendit la main vers la poignée quand des pas résonnèrent dans les couloirs humides, et en pierre. Machinalement, il tourna la tête pour voir qui venait. Était-ce un prof ? Si c’était le cas, peut-être valait-il mieux pour lui qu’il s’éloigne de là afin d’éviter un quelconque problème ? Il n’eut pas vraiment le temps de se retirer et faire comme s’il passait juste là quand il vit arriver April, la préfète des Serpentard. Quelque part, il était plus ou moins soulagé que ce soit elle et non un professeur car il n’aurait pas à justifier ce qu’il cherchait à faire exactement. À moins bien sur qu’elle ne lui pose la question mais contrairement à un professeur, Scorpius n’était nullement obligé de lui répondre. Elle n’était que Préfète, pas ministre !

- Toujours en ronde ? lança-t-il comme ça, sans « plus ».

April et lui ne se connaissaient pas au-delà des rares fois où ils avaient échangé quelques paroles. Ils n’étaient pas amis, mais de ce que le Serpentard savait, ils n’étaient pas ennemis non plus. Donc il n’y avait pas trop de raison à ce qu’elle lui demande pourquoi il se trouvait devant le château 757. À moins qu’elle en sache plus que lui à ce sujet et auquel cas, il pourrait quand même avoir des ennuis. Mais si elle était aussi ignorante que lui, peut-être que ça l’intéresserait d’en savoir plus ? Les préfets étaient au courant avant les autres de nouvelles réglementations, donc s’il faisait quelque chose de mal, il le saurait très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



prefete serpy
Patronus : Un iguane, je sais, bizarre...
Epouvantard : Sa soeur avec un couteau à la main
Objets en possession : aucun
Localisation : dans les cachots
Sortilèges lancés : 281
Points Gagnés : 41
Est arrivé le : 22/03/2014
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   Dim 21 Fév - 20:35


Des questions qui ont besoin de réponses


« April, vite, il faut que tu viennes ! Adelaide est tombée dans les escaliers et.. ». La petite fille ressemblait tant à une gamine qui venait de trouver son héros tout à coup, comme si April Adams était le héros de l’histoire ! Non, April n’est pas un héros, April n’est qu’une préfète appartenant à Serpentard qui, par ailleurs, a la fichue manie de parler d’elle à la troisième personne ! Ouais, va vraiment falloir que j’arrête avec ça, je sais ! Que voulez-vous, je suis tout bonnement une star, je l’oublie moi-même ! Quoi qu’il en retournait, je n’étais pas prête de mettre fin à ma ronde ce soir-là, encore moins pour aller ramasser une mauviette de première… Ok à Serp’ on est trouillards, lâches… Mais justement : j’ai horreur du sang ! La vue du sang me dégoute et me hante ! Je ne peux pas regarder ! Elle allait devoir faire sans moi, tout comme sa chérie de pote Adelaide ! Une fois la mauviette envoyé balayer le ciel ailleurs, je poursuivais ma ronde dans les ténèbres des cachots.

« Tiens donc, Orsini… Que fiches-tu dans les cachots de Serpentard ?! », Lançai-je du plus sec ton que possible. Ce qu’il pouvait m’énerver ce type ! Plus le temps passe et pire ça devient… Un insupportable poufsouffle, préfet qui se mesurait à une célébrité comme moi. Contraste évident. Alchimie inopérante. Attitude exaspérante. « Vas mourir pour une fois… Par Merlin, bouges ! ». Oui la guerre était lancée depuis bien deux ans, guerre qui ne pourrait Ô grand jamais s’arrêter sans doute. Par ailleurs, c’était presque devenu amusant de l’envoyer à l’autre bout du château… Presque autant de demander quelle heure il est à un Bouffon d’or lorsque tu es sous l’horloge qui occupe une immense place dans la cour à pavés…. Quelle bande inutile tout de même ! Ce n’est pas faute de demander chaque année, depuis que je suis préfète, de supprimer toute maison confondue en dehors de Serpentard… M’enfin.

Marchant machinalement d’un pas rapide à travers les cachots, mes pieds s’arrêtèrent subitement. Pourquoi du bruit provenait du cachot 757 ? A cette heure si avancée, personne, élèves ou professeur n’est censé être là.. Personne si ce n’est les préfets. Histoire de retirer des points à Gryffondor, il était peut-être bon de jeter un coup d’œil tiens… Et puis, si c’était un prof, ma présence serait expliquée et justifiée. Bref. Mes talons claquaient et résonnaient à travers le long couloir de cachots dans lequel je me trouvais. Baguette devant moi, lumière jaillissante, j’avançais. Le cœur palpitait, trouillarde comme j’étais, j’avais peur de me prendre une araignée ou un rat ou de tomber même nez à nez avec de sales bestioles type cafard… Immense déception alors quand le blondinet de sa jolie voix me percuta les tympans. Relâchement de tout côté, Déception plus que lisible sur mon visage. « Ce n’est que toi… Mince.. C’est pas ce soir que je boufferai du lion… Et mais, tu sais qu’Orsini traîne pas loin ?! Tu as de la chance que je sois arrivée avant lui ! Et puis, qu’est-ce que tu fiches ici ?! Bien sur que je fais ma ronde, je joue pas au Quidditch hein ?! ». Toujours aussi agréable, ça fait plaisir ! Bah ouais mais c’est comme ça, je vais pas réfléchir avant de dire les choses bon sang ! Pas le temps ! Pas de rémunération ! Pas de motivation donc !

hors-jeu:
 

© Caput Draconis

_________________
Shorty get down, good lord
 
 L'histoire se veut courte et terrible: pour quiconque vivra, quiconque mourra. La vérité que personne n'est prêt à entendre, personne ne dira mais vivra.  ❥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



PNJ
Patronus : .................
Epouvantard : .................
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 4
Points Gagnés : 0
Est arrivé le : 24/02/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   Mer 24 Fév - 11:09

« Tiens donc mais c’est une préfète que nous avons là… Ouh les amoureux euh… Vous êtes vilains !! Très vilains ! » lança l’esprit frappeur de sa voix grinçante. L’étrange fantôme s’était pris d’une envie de bêtises et voyant ainsi le jeune couple comme un couple nouveau, il n’était pas question de les laisser s’en aller comme ça. Aussi, même s’ils n’étaient pas en couple, pourquoi ne pas les agacer avec ça ? C’est quelque chose de très enfantin mais digne en tous point de Peeves. « Alors ? Qu’est-ce que vous attendez ?! Embrassez-vous !Aller ! Plus vite que ça le blondinet ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



attrapeur serpy
Patronus : un loup
Epouvantard : La faucheuse
Sortilèges lancés : 31
Points Gagnés : 2
Est arrivé le : 22/01/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   Lun 29 Fév - 16:10

La compagnie n’était pas faite pour Scorpius qui préférait être tranquille plutôt qu’accompagner par des personnes hypocrites. Un comble n’est-ce pas quand on savait d’avance que le jeune Malefoy pouvait être d’une hypocrisie sans nom. Mais il fallait croire que chez lui, ça ne lui posait pas de problème, mais chez les autres, s’en était un. Du coup, quand la salle commune était trop bombée, il quittait les lieux pour en rechercher un autre un peu plus tranquille. Étrange, n’est-ce pas ? Surtout quand on savait que Scorpius ne se déplaçait que très rarement sans sa cour. Mais ça, c’était pour les démonstrations publiques parce que dès qu’il pouvait, il s’échappait pour retrouver sa solitude. Après tout, il avait grandi en se débrouillant seul alors pourquoi est-ce que les choses seraient différentes à présent ? Elles n’avaient pas de raison de l’être.

Il apprécia grandement le silence que lui apporta les couloirs des cachots et aussitôt, il se mit à marcher afin de s’éloigner de la salle commune. Très peu d’élèves se promenaient dans les cachots étant donné l’humidité qui régnait dans ces lieux, mais aussi l’obscurité. Les seules fois où on voyait des élèves dans ces lieux, c’était pour se rendre à la salle commune ou bien en cours de potions. Alors plus il s’enfonçait dans les cachots, plus Scorpius était certain de ne croiser personne. Il marcha jusqu’à être attiré par le cachot 757. Beaucoup de choses de disaient sur ce cahot, mais où était la vérité et où était le mensonge ? C’était une question à laquelle il n’avait pas la réponse. Sauf bien sur s’il se donnait la peine de les chercher. Il resta devant ledit cachot pendant plusieurs minutes, réfléchissant à propos de cet endroit. Le jeune Malefoy ne prêtait que très rarement intéressé aux racontars. D’ailleurs, il n’y accordait absolument aucun crédit, sauf pour ce cachot. À Poudlard, il avait fini par apprendre qu’il n’était jamais au bout de ses surprises.

Quand il se décida à pénétrer à l’intérieur du cachot 757, des bruits de pas se firent entendre. Scorpius se figea instantanément. S’il s’agissait d’un préfet de Serpentard, il ne risquait absolument rien. S’il s’agissait d’un préfet de Serdaigle, peut-être que le dit préfet aurait trop les chocottes pour lui dire quoi que ce soit et continuerait son chemin comme s’il n’avait rien vu. S’il s’agissait d’un préfet de Poufsouffle, autre qu’Orsini, il aurait une chance également. Si c’était Orsini ou un de ses idiots de Gryffrondor… là, ça allait être du sport ! Cela n’impressionnait pas du tout le Serpentard qui était capable de tenir tête à n’importe qui dans cette école ; même un professeur. Enfin… D’un air nonchalant, il attendit tranquillement que la personne qui venait dans sa direction se montre. Et quand ce fut chose faite, il découvrit April. Quelque part, ce fut un véritable soulagement, mais aussi, il sut qu’il ne risquait absolument rien, même si le lien entre la préfète et lui n’était pas bien défini.

Scorpius plissa légèrement le nez quand elle lui pointa sa baguette en plein dans les yeux. Mais ce n’était pas ça qui allait le faire reculer parce qu’il était le plus calme du monde. Il haussa les épaules quand elle remarqua qu’il ne s’agissait que de lui. Un sourire en coin se dessina sur le visage du jeune Malefoy.

- Je ne vais pas m’excuser de ne pas avoir été chez les bouffons d’or, répondit-il sarcastiquement. Quant à ce Poufsouffle, qu’il vienne, je ne suis nullement impressionné. Je crois que toi et moi avons plus de droit de nous trouver là que lui puisque c’est notre secteur.

Oui, Scorpius avait parfois des idées très à lui. Il ne fallait pas y prêter plus d’attention qu’outre mesure. Il avait été élevé ainsi, après tout.

- Un Quidditch dans les couloirs de Poudlard… Pourquoi pas ? Ça pourrait être drôle. Quant à ce que je fais là, figures toi que je me posais quelque question à propos de ce cachot. Tu ne t’en poses pas toi ? lui demanda-t-il. Ou bien… peut-être que tu en sais plus que nous ?

Tout le monde savait ça : les préfets savaient toujours plus que les élèves. Injustice quand tu nous tiens. Surtout quand il s’agissait de choses importantes. Qu’elle l’aide ou pas, Scorpius était bien déterminé à en savoir un peu plus sur le cachot jusqu’à ce que brusquement, une voix grinçante s’élève au-dessus d’eux. Le jeune homme n’eut pas vraiment besoin de lever la tête pour savoir qu’il s’agissait de Peeves, néanmoins, il le fit tout de même pour voir si un projectile n’allait pas percuter sa tête à la seconde suivante. Qu’attendait exactement l’esprit frappeur en prétextant qu’ils étaient un couple ? Que Scorpius rougisse ? Certainement pas ! Scorpius ne rougissait pas pour ce genre de choses. En fait, il ne rougissait jamais.

- Que fait le baron quand on a besoin de lui, râla-t-il. Tu l’aurais pas croisé ? demanda-t-il ensuite à April.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



prefete serpy
Patronus : Un iguane, je sais, bizarre...
Epouvantard : Sa soeur avec un couteau à la main
Objets en possession : aucun
Localisation : dans les cachots
Sortilèges lancés : 281
Points Gagnés : 41
Est arrivé le : 22/03/2014
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   Sam 5 Mar - 10:10


         
Des questions qui ont besoin de réponses


       
Oh déception quand tu t'amuses à nous tenir.... Enfin, c'était pas si mal. Scorpius était plutôt mignon, pas trop du genre chiant, un bon petit serpentard quoi. Quoique son sacarsme allait vite devenir un problème s'il l'utilise à redondance... Ce n'est que mon avis après tout. Mon avis a énormément d'importance puisque mon badge de préfète est sans doute hautement important. Maintenant, comme il parle des gryffondors avec beaucoup de médisance, j'imagine qu'on va être copains!! Tout le monde sait que ce qui soude deux serpentards, c'est leur haine conséquente envers ces êtres disons.... "navrants". "Tu as raison mais, malheureusement, je crois que son gros pif a plus d'amour des professeurs que quiconque... N'oublions pas qu'Orsini c'est le "sauveur" de Poudlard: il a réanimé un club mort depuis des siècles, dépoussiérer de vieux tableaux et parle comme un vieux bourgeois italien... Oh et bien sur, c'est le meilleur des préfets puisqu'il fourre son nez là où il n'a pas à le faire! JE TE DETESTE ORSINI! MEURS!". Ma voix persistait dans les cachots avec la haine envers cet imbécile de Poufsouffle. Qu'il m'entende ou non ne m'inquiétait absolument pas, j'en avais rien à faire, j'avais juste le besoin, l'envie de m'exprimer et l'impulsivité a fini par prendre le dessus! Bref, ça fait du bien de se lâcher! Oh je ne blaguais pas quand je lui souhaitais la mort, il était exaspérant, on en peut plus, ni moi, ni aucun serpentard, ni aucun... Aucun élève n'arrive à le supporter. Certains professeurs même diraient qu'il est insupportable! Une sorte de Granger version 3.0, oui messieurs dames, 3.0! Parce que premièrement, il a l'accent le plus ringard du monde au bout des lèvres, deuxio, il est encore plus à cheval sur le règlement que ne l'était cette fichue bouffon d'or, et enfin, tertio, il n'a aucun ami! Un bon gros 3-0 pour Granger mother alors que je ne l'aime pas, ça fait flipper tout de même!

Le cachot 757... April ignorait tout de celui-ci. Il est vrai qu'à ses heures perdues elle peut y penser, mais, la plupart du temps, elle s'en contre fiche pas mal. Et v'la que je recommence à parler de moi à la 3e personne, flippant!!! "Tu parles... Si tu veux mon avis, ce cachot n'a rien de plus ni de moins que son voisin d'à côté! Encore une vieille légende dépoussiéré par un être sans intérêt qui veut se rendre intéressant... Je suis déjà venue ici hier, avant hier et la veille d'avant hier, il ne s'est jamais rien passé. Si, j'ai croisé Orsini examiné le lieu tel un Sherlock Holmes, c'était plutôt drôle hein? Mais en tous cas, j'ai bien peur de te décevoir... Scorpius c'est ça?...". Quelques fois, il m'arrive de m'intéresser à mon interlocuteur. Si celui-ci a un badge enseignant, personnel de Poudlard ou s'il appartient à ma maison. Ce sont à peu près les seuls à ne pas subir ma mauvaise foi. En parlant de ça, j'en oubliais presque la présence immédiate de Peeves... Ce qu'il pouvait être agaçant... Flippant non, parce qu'avec les années, je savais exactement, comme la plupart des sixièmes et septièmes années, comment lui parler. Ne pas se laisser impressioner, première règle! Ensuite, il faut lui parler sans bégayer sinon, il s'en servira contre vous. Il ne faut pas non plus lui parler avec des mots trop soutenus - Orsini est une bonne victime pour lui..- et il ne faut pas entrer dans son jeu. Je regardais donc Scorpius avant de me tourner vers l'esprit frappeur en me tenant toujours droite. Il ne fallait pas être faible face à ce gosse perdu: "Oh mais si, le baron n'est pas loin... D'ailleurs, il traîne avec Orsini je crois. Tu sais Peeves, le gros jaune qui parle "muy bien"?... Je ne traînerais pas si j'étais toi." Mentir est un pouvoir formidable face à Peeves: il se laisse embobiner facilement si l'on sait être convaincant.  
       
       
© Caput Draconis
         

_________________
Shorty get down, good lord
 
 L'histoire se veut courte et terrible: pour quiconque vivra, quiconque mourra. La vérité que personne n'est prêt à entendre, personne ne dira mais vivra.  ❥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



attrapeur serpy
Patronus : un loup
Epouvantard : La faucheuse
Sortilèges lancés : 31
Points Gagnés : 2
Est arrivé le : 22/01/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   Jeu 10 Mar - 18:18

Les préfets étaient risibles aux yeux de Scorpius. Bien sur, quand il s’agissait des préfets des autres maisons ! Adams était plutôt cool dans son genre. Enfin c’était aussi parce que les préfets n’allaient pas retirer des points à leur propre maison, même si théoriquement, ils devraient pouvoir le faire lorsqu’ils surprenaient n’importe quel élève entrain de faire quelque chose qui était interdit par le règlement. Mais pour en revenir au préfets des Poufsouffle, le jeune homme ne put qu’avoir un sourire narquois face aux railleries de sa camarade de maison, puis enfin, il rit lorsqu’elle souhaita qu’il meurt.

- Fais attention à ce que tu dis, tes rêves pourraient devenir réalité et tu le regretteras, lâcha-t-il ironiquement.

Si les professeurs les écoutaient, sans nul doute auraient-ils tous les deux des problèmes étant donné que, comme le disait April, Orsini avait ressuscité un club mort depuis des années et rien que pour cela, les professeurs étaient ravis. Franchement, il n’y avait pas de quoi s’en enorgueillir parce que ce n’était pas un acte vraiment exceptionnel. Il avait ranimé un club, oui, et alors ? Scorpius avait souvent fait gagner son équipe au Quidditch et personne n’avait encore fait ériger une statue à son effigie pour le remercier. Du coup, tout cela était assez ironique. Enfin, Scorpius n’en avait strictement rien à faire de ce qui pourrait arriver à Orsini. Il pouvait bien arriver d’une minute à l’autre, le Serpentard ferait ce qu’il faisait le mieux : ignorer la présence de ceux qu’il considérait comme inintéressant. D’ailleurs, Orsini ne semblait pas se montrer. Tant mieux ainsi, il ne leur poserait pas de problème.

Puisqu’il semblerait que les deux Serpentards allaient rester seul, Scorpius en profita pour lui demander ce qu’elle savait sur le cachot 757. Les rumeurs se faisaient de plus en plus présentes dans les bouches des gens. Habituellement, le jeune Malefoy ne prêtait pas attention aux bruits de couloir, mais ce cachot 757 s’était trouvé dans tellement de bouches que du coup, cela avait attisé la curiosité du jeune homme. Quelque part, il était persuadé que les préfets savaient quelque chose à propos de ce cachot puisqu’ils étaient toujours au courant de tout, mais April lui répondit le contraire. Étonnant. Pourquoi ne serait-elle pas au courant ? À moins que cette fois-ci les professeurs désirent garder un secret, ce qui ne serait pas vraiment étonnant.

- Si Orsini traînait dans le coin, tu ne crois pas que c’est parce qu’il y a quelque chose à découvrir ? hasarda-t-il.

Il haussa par la suite les épaules. Après tout, ce n’était qu’une supposition. Et April connaissait sans aucun doute Orsini beaucoup mieux que lui. À elle de le détromper de son hypothèse. Mais Scorpius était quasiment certain qu’il y avait quelque chose à tirer de ces lieux. Et même si on lui affirmait qu’il n’y avait rien à trouver, il savait à l’avance que tant qu’il n’aurait pas cherché par lui-même, il n’y « croirait » pas. Libre à April de l’accompagner dans ce cachot ou non, mais il était bien déterminé à y entrer. Et ce jusqu’au moment où Peeves déboula. L’agacement se peignit sur le visage du jeune homme. À force, le jeune Malefoy ne faisait plus vraiment attention à l’esprit frappeur. Celui-ci avait si souvent essayé de l’embêter parce qu’il était un Malefoy et pour diverses autres raisons, mais cela n’avait quasiment jamais fonctionné. Il en fallait plus pour énerver Scorpius. Et puis, il savait ce qui faisait peur à Peeves : le baron Sanglant, fantôme de la maison Serpentard. D’ailleurs, il y fit immédiatement mention, comme s’il discutait tranquillement de cela avec April qui, tout comme lui, gardait également son calme. Il hocha la tête aux paroles de sa camarade, comme pour approuver ses dires alors que ni l’un, ni l’autre ne savait où se trouvait vraiment le baron. Mais cela suffit amplement à Peeves pour s’en aller en les traitant de tous les noms d’oiseaux. Une fois le calme revenu, le jeune homme se tourna vers April et lui demanda :

- Bon, tu te décides à chercher un peu avec moi ou bien tu retournes à ta petite ronde de préfet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des questions qui ont besoin de réponses (pv April)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Se poser les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses [PV : Joy ♥]
» Question d'équipement : une forteresse sur le passeur !
» Besoin de réponses
» [REGLES] : Questions/Réponses.
» Questions/Réponses : Event : Le vieux continent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caput Draconis 2.0 :: 
LE CHATEAU
 :: 
Cachots et Sous-Sols
 :: Le cachot 757
-