lienlien
Posteur du mois :
Danny M. White
Posteuse du mois :
Opale A. Oddsparkle

Bravo à Danny et Opale pour avoir autant RP, malheureusement le voteur du mois est annulé suite à des soucis techniques.
Venez les féliciter


Voter aux top-sites, c'est le bien !
Vous gagnez des points pour votre maison et plus vous votez,
plus vous avez de chance de devenir le prochain sorcier du mois.

Envie de RP mais vous ne savez pas avec qui ?
Demandez ICI vous pourrez voir également qui cherche un partenaire de jeu.

La maison Serpentard compte le plus de membres, aussi,
il serait préférable de privilégier les autres maisons pour les inscriptions :3

Partagez | 





 

 Intégration quand tu nous tiens // PV Violette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
batteur gryffy
Patronus : Un lapin
Epouvantard : Un essaim de guêpes
Objets en possession : Sa baguette et mille et une farces provenant de la boutique Weasley
Localisation : Au détour d'un couloir entrain de surveiller celui ou celle qui va tomber dans son piège la tête la première
Sortilèges lancés : 152
Points Gagnés : 78
Est arrivé le : 11/12/2015
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Intégration quand tu nous tiens // PV Violette   Mar 22 Déc - 20:48



       
       Louis & Violette
       Intégration quand tu nous tiens

   
U
ne promesse. Pourquoi diable est-ce que Louis avait fait cette promesse ? Parce qu’il était trop gentil et que sa mère avait lourdement insisté pour qu’il contribue à l’intégration de sa cousine française à Poudlard. Techniquement, il n’avait rien contre Violette, si ce n’est qu’elle n’était pas spécialement sympathique, en plus d’avoir été envoyée à Serpentard. Oncle Ron allait avoir de quoi l’embêter à la prochaine réunion de famille. Enfin… ça c’était quand même risqué parce qu’avec le caractère que se baladait blondie… on n’avait franchement pas envie de lui faire une blague. Pourtant, des blagues, Louis en raffolait. Il adorait piéger les autres pour pouvoir rire à en avoir mal aux côtes. Le meilleur, c’était quand il était accompagné pour ce genre de bêtises, mais les faire seul permettait de faire fonctionner son imagination qui semblait intarissable après cinq années à faire crier « MONSIEUR WEASLEY » à ses professeurs. La sixième semblait aussi bien partie car il avait déjà récolté une semaine de retenue.

Enfin, toutes les heures de retenue possibles ne suffiraient jamais à empêcher Louis d’accomplir cette promesse que sa mère lui avait arraché. En tout cas, si à Noël sa mère lui reprochait de n’avoir rien fait, il se rebellerait à coup sur en répliquant que c’était Violette qui n’était pas réceptive et qui faisait tout pour rester dans son coin à regretter encore et encore le cadre parisien. Adossé contre le mur de l’entrée de Poudlard, Louis attendait que Violette daigne se montrer pour lui proposer un après-midi en son agréable compagnie. Seulement voilà, il n’avait absolument aucune idée de ce qu’il allait pouvoir lui proposer puisque visiblement, ils n’avaient pas du tout les mêmes goûts. Si lui adorait faire des blagues, la française ne semblait pas vraiment apprécier le même genre d’humour. Ce qui était dommage parce qu’il était certain que s’ils avaient été sur la même longueur d’onde, ils auraient pu bien s’entendre. D’ailleurs, le jeune homme ne comprenait pas trop comment ils pouvaient être aussi différents l’un de l’autre sachant que par un heureux hasard, ils étaient tous les deux nés le même jour.

Louis n’était pas un adepte de l’astronomie, mais s’ils étaient nés le même jour et possédaient le même signe astrologique, tous deux auraient dû avoir un caractère plus ou moins similaire. Sauf que ce n’était pas du tout le cas. Sinon, Louis aurait été envoyé à Serpentard ou Violette aurait été envoyée à Gryffondor. Après, il y avait l’environnement qui jouait… Enfin, les deux cousins allaient avoir du mal à se comprendre. Et puis, ce n’était pas comme avec ses autres cousins. Les autres, Louis les connaissait depuis toujours. Violette, il l’avait rencontré que très récemment, même s’il avait été content de connaître sa tante Gabrielle qu’il n’avait jamais vue auparavant, il ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi électrique avec sa cousine. Mais bon, c’était sa cousine et il avait une promesse à tenir, même si ça lui faisait autant plaisir qu’à Violette. Le jeune Weasley regardait les élèves passés devant lui. Certains le fixaient, se demandant ce qu’il avait bien pu préparer pour attendre ainsi. Certains avaient même regardé là où ils marchaient pour éviter un quelconque accident qui serait peut-être vite arrivé. Sauf que pour une fois, Louis n’avait rien fait. Il attendait simplement sa cousine calmement. Une grande première peut-être à marquer dans les annales.
WILDBIRD
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Intégration quand tu nous tiens // PV Violette   Mar 29 Déc - 1:43

sortez moi de là

violette
&
louis
Sa mère avait tellement insisté... Violette tenait les lettres en mains où sa génitrice lui faisait jurer de donner une chance à son cousin Louis de lui faire apprécier Poudlard. D'un geste agacée elle froissa le papier et le fit disparaître dans une cheminée. Elle n'avait aucune envie de voir le jeune homme qu'elle avait pourtant longuement observer durant les quelques mois qu'elle avait passé à l'école... Et ce qu'elle en avait vu ne lui donnait pas vraiment envie de le connaître d'avantage, trop bruyant, enchaînant les heures de colles, se faisant remarquer à tout va... Elle faisait tout son possible pour qu'on ne puisse pas l'associer à lui. Malheureusement aujourd'hui, qu'elle le veuille ou non, elle devrait bien passer une journée entière avec ce dernier. Sortant de la douche, une serviette enrouler autours de son corps, elle observait deux tenues qu'elle avait sélectionner pour la journée. La première était quelconque, un sweat informe avec un jean... Une tenue qui disait clairement je me fiche complètement d'être avec toi, ça me saoul grave même mais qui pouvait aussi être interprété par un ne nous prenons pas la tête, passons une journée cool et relax, la seconde était une jolie robe rouge à bustier, une tenue qu'elle appréciait énormément mais qui pouvait laisser entendre une chose comme je te porte suffisamment de considération pour m'habiller convenablement pour toi mais également, et c'était le plus intéressant nous ne venons pas du même monde, alors garde pour toi tes jeux de mots vaseux et tes sortie pourries. Ce fut cette dernière perspective qui lui fit finalement choisir la robe. Elle se pressa d'enfiler cette dernière et d'arranger ses cheveux.

Sans réellement se dépêcher elle rejoignit le jeune homme. Sans grande surprise il était déjà là, un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres, elle était ravie d'avoir été attendue. Rejetant sa longue chevelure blonde, elle savoura un bref instant l'effet du sang de vélane sur quelques élèves. Même dilué ce dernier continuait à faire son petit effet. Droite, fière, elle avança jusqu'à son cousin. Éclaircissant doucement sa voix. « - Le retard est la politesse de dame, il signifie qu'elles ont fait l'effort de se préparer. En tout cas c'est ce que l'on dit en France. » Le ton était donné, il n'avait aucun intérêt à lui reprocher son retard. Elle releva la tête, l'observant de haut en bas. Un regard particulièrement critique. C'est à peine si elle cacha son mépris pour la tenue de son cousin. « - Mais apparemment nous n'avons pas les même coutumes... » Elle avait croisée le bras, une vague expression de défis sur le visage. Violette aurait tout donner pour être ailleurs. Avec des camarades de sa maison peut être à la rigueur ? Certains avaient l'air fréquentable au moins. « - Bien il paraît que tu dois ''m'intégrer''... Que les choses soit claire, n'essaye même pas de me faire subir le moindre bizutage, essayons de faire en sorte que cette journée soit courte et nous serons tous deux ravis. N'est-ce-pas? » Violette n'avais jamais été connu pour être une personne pleine de diplomatie et de tact... En tout cas pas quand elle n'avait aucune volonté à faire des effort.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas



avatar
batteur gryffy
Patronus : Un lapin
Epouvantard : Un essaim de guêpes
Objets en possession : Sa baguette et mille et une farces provenant de la boutique Weasley
Localisation : Au détour d'un couloir entrain de surveiller celui ou celle qui va tomber dans son piège la tête la première
Sortilèges lancés : 152
Points Gagnés : 78
Est arrivé le : 11/12/2015
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: Intégration quand tu nous tiens // PV Violette   Mer 30 Déc - 21:19



       
       Louis & Violette
       Intégration quand tu nous tiens

   
L
ouis n’était pas du genre à faire des promesses en l’air parce que quand il en faisait, il les tenait toujours. Il ne les brisait jamais, même si parfois, celles-ci mettaient parfois un peu de temps à s’accomplir pour X ou Y raisons. Sauf que voilà… Quand c’était des promesses qu’on lui extorquait, c’était autre chose. Il n’avait nullement envie les tenir. Mais s’il ne faisait pas ce que sa mère lui avait demandé, il risquait gros. Fleur Delacourt pouvait être très effrayante quand elle s’y mettait vraiment. Même si Louis était une véritable tête brûlée et qu’il faisait bien souvent ce qu’il voulait, il ne chatouillait jamais trop fort sa mère parce qu’il risquait gros. Il n’avait pas oublié que sa mère avait participé au tournoi des trois sorciers… Enfin, la promesse extorquée par sa mère n’était pas n’importe laquelle ! C’était celle d’intégrer sa cousine française à Poudlard. Ça n’allait vraiment pas être une mince affaire parce qu’elle n’avait pas un caractère des plus faciles. Le jeune homme non plus n’avait pas forcément un caractère facile, mais il ne tirait pas une tête de dix pieds de long tous les jours.

Adossé contre un mur, il attendait que Violette daigne se montrer sauf que la ponctualité ne semblait pas être une définition acquise par les français. Louis n’était pas non plus un exemple de ponctualité non plus car il lui arrivait de temps à autre d’arriver en retard, mais il faisait toujours un effort pour arriver à l’heure. Des fois, un effort faramineux, mais un effort quand même. Cela l’agaça d’attendre aussi longtemps sa cousine. Surtout qu’elle ne semblait pas du tout décidée à arriver. Les bras croisés sur son torse, il attendait donc. Il n’avait pas le choix ! Néanmoins, il se donna un temps avant de bouger de là et de laisser tomber cette idée complètement saugrenue. Si elle n’arrivait pas dans dix minutes, il partirait de là et ce serait tant pis pour elle. Quoi qu’il était certain que Violette ne serait pas du tout mécontente de sa réaction parce que ça la débarrasserait aussi d’une corvée. D’ailleurs, Louis commença aussi à se demander si ce n’était pas un test de sa part, voir combien de temps il tiendrait. Ah bah si c’était le cas, elle serait déçue parce que le jeune homme pouvait très bien se décider à faire le pied de grue !

Cependant, le temps commença à se faire long quand enfin Violette apparut. Ah bah il était temps ! Il commençait par croire qu’elle finirait par ne jamais venir. Quoi que ça l’aurait arrangé aussi dans un autre sens parce qu’au moins, il aurait pu sortir l’excuse à sa mère qu’elle n’avait fait aucun effort lorsque lui avait essayé ; même s’il n’était pas sûr à 100% que cette histoire fonctionne. Il se décolla du mur de pierre contre lequel il s’était adossé, se redressant ainsi. Louis leva les yeux au ciel quand il vit sa cousine jouer de sa chevelure pour impressionner quelques élèves. Cela n’avait strictement rien d’impressionnant. Lui aussi pouvait le faire ! Enfin, pas rejeter sa chevelure blonde parce qu’il était loin d’être une fille, mais il savait aussi user de son sang vélane. En voyant sa cousine s’approcher de plus en plus, le jeune homme prit un air neutre, comme il avait l’habitude de le faire quand il s’agissait de sa cousine. Il manqua de laisser échapper un petit rire moqueur de ses lèvres quand elle lui expliqua pourquoi elle était en retard. La politesse des dames, vraiment ?

- Visiblement, non, nous n’avons pas les mêmes valeurs. Mais une chose est sûre, c’est qu’ici, en Angleterre, on est tous sur un même pied d’égalité : ou t’es en retard ou t’es en avance. Il marqua une pause avant d’ajouter : Néanmoins, si c’est ta tenue qui t’inquiète tant, elle me fait ni chaud, ni froid. Mais merci d’y avoir pensé.

Bon, Louis ne pouvait pas nier que sa cousine était jolie. Mais c’était sa cousine non ? Alors il n’y avait pas d’intérêt pour lui qu’elle s’habille comme si elle venait à la rencontre d’un de ses soupirants. Passant au-delà de ce petit détail, Violette ne tarda pas à mettre les points sur les i et les barres sur les t concernant cette tâche qui les incombait tous les deux et qui était plus un fardeau qu’autre chose. Au moins, ils étaient d’accord là-dessus. Ça leur faisait au moins ça en commun. Ce qui était quand même un exploit quand on savait qu’ils étaient différents à ce point.

- Enfin un point sur lequel nous sommes d’accord. Oh et ne t’inquiètes pas pour le bizutage, je n’ai pas envie d’abimer tes si beaux vêtements que tu as mis juste pour mes beaux yeux !

Un petit rictus se dessina sur ses lèvres puis il passa une main dans ses cheveux blonds en pagaille.

- Alors ma chère, quels sont les endroits que tu ne connais pas et dont tu as entendu parler ? Autant commencer par là, non ? À moins que tu ais une idée ?
WILDBIRD
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
PNJ
Patronus : .................
Epouvantard : .................
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 4
Points Gagnés : 0
Est arrivé le : 24/02/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: Intégration quand tu nous tiens // PV Violette   Mer 24 Fév - 11:10

Entre deux bêtises, Peeves passait par le hall d’entrée comme ça. Son rire irritait les oreilles de quiconque se trouvait là mais chacun se contentait de fuir… Sauf que l’on échappe pas à un esprit frappeur démoniaque dont l’unique but est de rendre fou tout le monde. Il allait prendre un virage quand la surprise et l’exclamation apparraissaient sur son visage. « Oh mais que vois-je ? Weasley… Encore un.. Pourquoi tu n’es pas roux toi ? Ta mère s’est trompé de gosse ça doit être ça ! Et toi blondinette, qui es-tu ? Non non tais-toi ! Tu ne m’intéresses pas ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Intégration quand tu nous tiens // PV Violette   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intégration quand tu nous tiens // PV Violette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caput Draconis 2.0 :: 
LE CHATEAU
 :: 
Le Rez-de-Chaussée
 :: Le Grand Hall
-