AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
On change de nom, on change d'adresse : http://anapneo.forumactif.com/
FORUM EN RECONSTRUCTION

Partagez | 
 

 SUJET COMMUN: Non obligatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://caput-draconis.actifforum.com
Le Choixpeau
Patronus : .................
Epouvantard : .................
Sortilèges lancés : 270
Points Gagnés : 0
Est arrivé le : 16/09/2012

MessageSujet: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Dim 9 Nov 2014 - 12:12










Events Chapitre 4

La Saint-Valentin


Quelle fête reposante que la saint valentin ! Pleine d’amour, de calme et de bonheur… Encore faut-il qu’à Poudlard, on s’applique à de telles choses ! La guerre des quatre maisons n’en a pas fini ! Aussi, si l’on a préparé une salle où danses, boissons et buffets à volonté étaient promis, l’ambiance n’était pas plus détendue qu’une baguette en bois de chêne ! Les élèves avaient tous entendu le directeur parler et tous savaient que la paix était de rigueur pour cette fête basée sur l’amour, le partage et la simplicité mais, tous n’en avaient rien à faire. On dit que chez les serpentard, on avait déjà préparé mille manigances pour perturber cette soirée. A Gryffondor, les plus courageux avaient une cavalière et le reste avaient préparé de quoi contre-attaquer les verts et argents. Chez les professeurs, on s’inquiétait déjà des punitions qu’on allait pouvoir infliger. Les jaunes et argents se la jouaient cool alors que les serdaigles étaient pris de milliards de doutes comme : j’y vais ? J’y vais pas ? Je danse ? Je danse pas ? Je me maquille ? Je me maquille pas ?
La salle était décoré de rose et de rouge. Les tables qui longeaient désormais tout un mur étaient remplies de confiseries, gâteaux et de boissons sucrés auxquelles on ne savait succomber. Des cœurs étaient dispersés un peu partout par on ne sait quel sortilège et des bougies étaient allumés pour garder une source de lumière et de chaleur. Bientôt, les élèves allaient occuper la place et s’emparer de tous ces biens qui leur sont offerts. Bientôt peut-être, allons-nous faire face à des couples dont on ignorait l’existence ? Et bientôt peut-être, allons-nous assister à des ruptures imminentes ! Si l’amour est une richesse inestimable, c’est aussi le poison le plus douloureux que notre cœur n’ait jamais connu.

© Caput Draconis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caput-draconis.actifforum.com
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Mer 26 Nov 2014 - 15:38
Dancing time !

« Ca va swinger ! »


Un bal de la Saint Valentin peut semblé très... niais comme idée. En fait l'ensemble du château avait du pensé que l'idée venait de la maison des Poufsouffle, pourtant c'était bel et bien l'initiative du directeur... Apaisé les tensions avait-il dit... De la paix et de l'amour. Voilà qui promettait d'être amusant en effet. Enfin s'était l'occasion de jouer de coquetterie et de s'amuser, on ne pouvait pas refuser une telle occasion n'est-ce-pas ? Molly Weasley avait en tout cas décidé qu'elle ne la refuserait pas. Pour l'occasion elle avait sélectionné une jolie robe de dentelle noir, un collant couleur peau et des chaussure tout aussi sombre. L'indémodable petite robe noire comme pouvait le chuchoter certains. La jeune fille avait toujours beaucoup apprécier cette dernière. Ses cheveux châtain était retenu sur le côté par une queue de cheval, une rose rouge venant y glisser une touche de couleur. Des roses rouges, la st Valentin... vous comprenez l'idée.

La jeune fille n'avait pas de cavalier pour l'occasion, il fallait dire qu'elle n'avait pas vraiment chercher à en avoir un. Glissant sa baguette dans un petit sac, elle s'observa un instant. Légèrement maquillée, bien habillée... Elle était parfaitement prête pour le bal. Il ne restait plus qu'à espéré que la soirée se passe aussi bien que le directeur l'espérait... Même si les bruits de couloir laissait entendre l'inverse. Souriant une dernière fois à son reflet, Molly quitta la salle commune et grimpa les quelques marches qui la séparait de la grande salle. Elle n'enviait nullement les Serdaigle et les Gryffondor qui devait traverser l'intégralité du château pour se rendre dans la Grande Salle. D'un regard rapide elle balaya le foule. Aucune trace de Lucy ou d'une de ses cousines... Ou même d'un cousin. Incroyable. Ils étaient sûrement la famille la plus nombreuse de l'école et impossible d'en trouver un seul. Soupirant la jeune fille fit son entrée dans la salle joliment décorée pour l'occasion. On faisait toujours des merveilles à Poudlard pour les grandes occasions. D'un pas pensif Molly commença à se promener dans la salle en quête d'un visage connu et amical. 

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Mer 26 Nov 2014 - 21:38
VALENTINE'S DAY PROM
OTHERS & LUCY WEASLEY



« Dans tous les cas, tu n'as pas le choix blondinette, tu vas venir avec nous ! » « Mais j'ai pas envie d'y aller ! De plus, la Saint-Valentin c'est juste une fête commerciale ! » « Et je ne vois pas très bien le rapport .. Mais tu vas ramener ta fraise à ce bal que ça te plaise ou non ! » « T'es méchante. Je t'aime pas. Vas en enfer. » « Oh mais moi aussi je t'aime blondinette chérie ! » Nan mais franchement, qui a eu l'idée de faire un bal pour la Saint-Valentin ?! Sérieux, ça sert strictement à rien ! Alors que sa meilleure amie était à peine sortis de la chambre que les deux gryffondors partageaient, la blonde se laissa tombée sur son lit en soufflant. Elle n'avait pas envie de passer sa soirée à un stupide bal où il vas-y avoir des couples partout. Oui, Lucy Weasley n'aime pas la Saint-Valentin et elle n'a jamais aimé cette fête trop commerciale à son gout. Mais elle n'avait pas vraiment le choix .. En effet, si elle n'y va pas, sa meilleure amie ne vas pas être très contente et la blonde a déjà vue son amie en colère et ce n'est pas très joli à voir ... Bref, passons. Toujours allongée sur son lit, elle regarde le plafond avant de prendre une grande inspiration et de se lever pour ouvrir son armoire. Lucy resta quelques minutes plantée devant son armoire à regarder les vêtements avant de choisir trois robes au hasard. Elle n'avait pas envie de bien s'habiller pour un bal où elle ne voulait pas être. Pour son plus grand malheur, sa meilleure amie était revenue dans la pièce pour se prépare elle aussi.

Pour la première fois de sa vie, la jeune blonde avait pris plus de temps que d'habitude sous la douche, mais était bien obligée de sortir à un moment où à un autre, bien qu'elle aurait préféré passer le reste de la soirée dans la salle de bain. Elle est donc sortie de la pièce, environ une petite heure après y être entrée, vêtue d'une petite robe assez simple qu'elle a toujours adoré. Lorsqu'elle est revenue dans sa chambre, la colocataire de la blonde lui a lancé un regard noir avant de lui ébouriffer les cheveux, déjà pas très bien coiffés, et de partir dans la salle de bain à son tour. Cette dernière est arrivée une demi-heure après pratiquement prête, alors que Lucy était, une fois de plus, sur son lit avec son téléphone portable et ses écouteurs. Oui, elle ne voulait vraiment pas quitter son lit seulement pour un bal. C'est donc en soufflant qu'elle s'est levée pour coiffer ses cheveux avec un chignon assez mal fait et ce maquiller légèrement. Elle était donc prête à l'heure et, après avoir mis ses escarpins beiges, elle est partie, à contre-coeur, de sa chambre pour se rendre dans la Grande Salle du château. Lucy n'avait pas de cavalier, mais elle et sa meilleure amie avaient décidés d'y aller ensemble plutôt qu'avec un garçon. La pièce était décorée de rose et de rouge, et des couples étaient déjà dans la salle, ce qui fit soupirer la demoiselle et posa son regard sur sa petite soeur, Molly, qui se trouvait déjà dans la salle pour ensuite s'installer à une table avec sa meilleure amie.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Jeu 11 Déc 2014 - 18:55


Qui rira bien rira le dernier

Non mais sérieux, pourquoi nous imposer un bal des amoureux quand on est seul. C’était déprimant et pas du tout motivant. Mais j’avais trouvé ma motivation et c’était pas du tout ses couples affreux qui allaient se donner en spectacle tout le long de la soirée. Avec Rose on avait décidé de pimenter un peu le jeu avec quelques sortilèges et farces pour nos chers camarades de classe. Alors qu’il restait une heure avant le bal, j’étais encore dans la Salle Commune. En plus j’adorais la nouvelle décoration. Ça faisait très ... très original. Mais je n’eus pas le temps d’admirer pour la centième fois, les prouesses de mes collègues en terme de peinture, qu’une de mes colocataires me prit pas la peau du cou pour que j’aille me changer. Elles s’étaient liguées contre moi pour que je sois un minimum présentable à ce foutue bal. J’aurai bien aimé y aller en jean moi, mais non une fille se doit de se montrer à son meilleur jour lors des soirées mondaines ou je sais plus quel discours à la noix. Enfin bref j’avais eu le droit de faire mes bêtises ce soir sans que ma couverture soit mise en danger à la seule condition que je me transformais en poupée pour qu’elles s’amusent un peu.  

Après une douche et un enfilage de cinquante robes. J’optai avec leur approbation pour une petite robe au couleur de la soirée. J’étais à l’aise dedans et il fallait le reconnaître, elle m’allait plutôt bien. Après les vêtements, le moment de torture. Après je ne sais plus combien de sorts, elles admirent que les cheveux détachés étaient la meilleure option. Alors qu’elles finalisèrent leur maquillage, après m'avoir peinturlurer, je fis une check-list de tout ce qu’il me fallait. Des pétards moldus, super pratique, il suffit d’une étincelle et boum. Ça serait dommage qu’ils pètent en plein milieux de la salle. Après j’avais trouvé des baguettes farceuses. J’avais bien l’intention d’en faire cadeaux à mes amis les Serpentards. Et puis quelques autres trucs. J’avais un sort d’extension sur mon sac à main et c’était avec le sourire que je mis mes talons blancs pour filer à la soirée.

Les filles étaient toutes excitées. Moi aussi d’ailleurs, mais j’étais sure que ce n’était pas pour la même chose. Je gardais précieusement mon sac dans les main alors qu’on arrivait dans la Grande Salle. Tout était rose et rouge. A vomir. Mais j’étais en mission et j’abandonnai mes camarades qui avaient retrouvés leur copain. J’allais directement au buffet. Un coup d’œil à droite et à gauche et me voilà la main dans mon sac pour sortir un petit sac alimentaire moldu. Ma maman m’avait envoyé des petits gâteaux. Enfin ça c’était l’excuse. C’était des petits-fours Tournedeloeil. Les plus gourmands allaient regretter d’avoir manger les petits plats de ma mère. Hé j’ai jamais dis qu’elle était bonne cuisinière.  C’était avec un petit sourire satisfait que je m’approchai d’une table. Il y avait des Gryffondord et je leur souris tous. J’en connaissais certains, mais l’une d’entre eux m’avait fait venir. C’était Rose. Je m’assis à coté d’elle avec mon sourire de gamine qui voulait tout dire.  


Un conseil, évite les petits-fours ce soir.

© Laxy



Dernière édition par Sacha F. Miller le Jeu 18 Déc 2014 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Dim 14 Déc 2014 - 10:01

Dansez, petits fours légers!


« Tu ne vas quand même pas y aller… Comme ça ?! » Comme ça ? Comme ça ?! Y a tout qui a volé : la plume que je tenais dans la main, mon parchemin qui allait si bien avec, mon livre de potions, les coussins du premier canapé venu… Oui, j’étais folle de rage. « Figures-toi que je n’irais pas au bal parce que personne ne me l’a proposé ! Maintenant, vas t’en ! Avant que je ne te fasse voir de quelle couleur ma baguette est faite !! » Fâcher un Weasley, c’est déjà un problème. Fâcher UNE Weasley c’est un énorme problème. Fâcher une Weasley qui est descendante EN PLUS de la sorcière la plus brillante de sa génération, j’ai ainsi nommé Hermione Granger, c’est de la folie ! J’en avais marre que ma coéquipière de Quidditch se la raconte ! Elle avait des cheveux blonds, longs, parfait ! Une robe bleue azur qui lui allait super bien, des chaussures à talons bleu pailleté et un peigne doré dans les cheveux ! Moi, j’étais non seulement en tenue de Quidditch par la faute de ma déprime et ça, c’était pour la seconde raison :… Personne ne m’a invité. Même April la vilaine sorcière de l’école avait un cavalier ce soir je suis sûre mais moi, non ! Non, Rose Bailee Weasley n’a pas besoin de cavalier ! Elle n’a pas besoin d’être aimé ! En réalité, j’étais furieuse surtout à cause de monsieur Sc.. Non j’ai pas envie de vous raconter mon histoire ! J’étais furieuse et c’est tout !

Ma mère m’avait envoyé une superbe robe, mais elle a oublié le cavalier qui va avec… Par chance, j’avais au moins quelques amies avec qui j’allais sûrement m’amuser…. D’ailleurs, c’est ce qui m’a fait changé d’avis au bout de 35466443 doutes : « Si j’y vais, l’autre va encore se foutre de moi et je vais le voir danser avec cette grognasse… Si j’y vais pas,… Sacha va me tuer et elle va échouer…. Mais si j’y vais pas, je ne vois pas l’autre !! Donnc…. ». On dit que je n’ai hérité de ma mère ni l’intelligence ni la sagesse. Pour ce qui est de la folie, mon frère est le premier à la proclamer égale voir supérieure à celle de maman. Comme quoi, les gens peuvent être inutiles parfois. Je le sais bien que je suis folle, que croyez-vous ?! Assez discuter, désormais, il était temps de se préparer et d’aller au bal. Sacha m’attend, elle ne doit pas savoir pourquoi je suis dans un état de furie sans prénom.

J’ai donc pris la robe que ma mère m’a envoyée, elle sera contente de montrer une photo de sa fille au bal de la St Valentin avec la robe qui lui a coûté un bras, six jambes et trois baguettes ! Puisque l’on parle de baguette, j’ai attrapé la mienne et l’ai planqué entre deux volants de ma robe : je devais garder mes précautions et éventuellement prévoir le coup si l’autre crétin me prenait trop la tête ! Je suis sûre que le faire danser comme un vénérable idiot lui fera du bien ! Ou alors je fais voler toute la déco’ sur son crâne ! Ca lui remettra peut-être les idées en place ?!

Une fois dans la grande seule avec un faux sourire, on dit que je joue bien la comédie et c’est tant mieux, je m’avançais directement au buffet. Ca m’évitait à avoir à chercher et même trouver soit l’autre andouille et sa dinde, soit mon imbécile de frère et sa conquête ! L’un comme l’autre, ça allait me rendre folle et me donner envie de vomir ! Mon frère est niais lui aussi quand il s’y met ! … Puis le voir se pelloter avec… oh non, je préfère mille fois entamer des bonbons roses en forme de cœur que… Quelle soirée ! La meilleure de l’année ! C’est dans ces moments-là que tu te dis que finalement, ta vie à la maison n’est pas si mal et qu’il est encore temps d’y rentrer… « Un conseil, évite les petits-fours ce soir ». Sacha. La meilleure ! La seule qui valait la peine d’être présente à un bal d’amoureux quand on en a pas. On avait un plan, chose précieuse. Un plan qui allait sûrement mal tourner, encore une fois mais, c’était le but. Faisant exprès de monter le grain de ma voix, histoire que les gens m’entendent bien, je faisais mine d’apprécier les petites friandises de mon amie. « Il faut ABSOLUMENT que ta mère me donne la recette des petits-fours ! Ils sont juste… TROP BON ! ». Passer pour une dingue ? La routine… Être une dingue ? La routine !
© Caput Draconis
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Jeu 18 Déc 2014 - 12:30


Qui rira bien rira le dernier

Il n'y avait qu'elle qui pouvait m'accompagner dans mes délires. Rose Weasley, ma meilleure amie depuis le premier jour où j'avais franchi ses portes. Je lui fis un clin d’œil avant de regarder les petits curieux se jeter dans sur le buffet. Trente secondes plus tard, cinq corps étaient à terre et une première année de Serdaigle criait comme une folle. Bilan, deux Serpentard, un Poufsouffle et deux Serdaigle. Les Grynffondor commençaient à nous connaître et s'étaient abstenus d'aller s’aventurer près du buffet. Quand les profs se levèrent, ce fut le signal pour s'en aller discrètement. Je pris la main de mon amie et partis tranquillement dans la direction opposée alors qu'un petit attroupement se faisait autour des malheureuses victimes de mon imagination. J'essayai de ne pas sourire comme une idiote, mais voir le professeur de botanique complètement affolé était un spectacle hilarant. Mais la suite allait être encore plus drôle. Ils allaient tous regretter d’être venus.

Prête pour la phase deux?

Rose n'avait pas l'air d’être dans son assiette, je l'avais bien rvu. Mais je ne fis pas de remarque. Elle essayait de le cacher et puis je savais qu'elle n'allait pas me le dire de totu façon. Sinon elle aurait déjà fait. J’espérais juste que notre petit plan allait lui remonter dans le moral. En tout cas moi il m'avait donné une pêche d'enfer. Je me mis à chercher dans mon petit sac. J'avais du y mettre tout le bras entier pour essayer de retrouver les petits fioles que je cherchais. Il fallait que je travaille mes sortilèges moi. J'avais réussi à trouver dix petits fioles transparentes. Leur contenu était rose. Le même rose que la salle d'ailleurs. C'était des philtres d'amour. On allait bien voir quels couples allaient se former ce soir. J'en donnais la moitié à Rose. Celui qui l'avalera, tombera amoureux du premier qui le regardera dans les yeux. Fille ou garçon. Juste pour la soirée, mais c'était ça qui était drôle. On allait peut être avoir des surprises.

Alors que les évanouis étaient en train de se faire transporter à l'infirmerie, il était temps de mettre le plan en action. Je fis un geste de la tête à Rose avant de m'aventurer discrètement autour des verres de tout le monde. J'en versais dans des verres au hasard en essayant d'en mettre le plus possible dans les verres des Serpentards.

© Laxy

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Dim 21 Déc 2014 - 19:49




















     ❝ Today is love ❞
   
at least that's what they say

   

   


Opale était dans la grande salle. En fait elle n'avait pas eu trop le choix, sa meilleure amie, Amélia, lui avait caché son carnet en cuir et elle avait dû accepter de venir au bal de Saint-Valentin pour avoir droit de le récupérer, mais pas avant le lendemain. En attendant elle avait honte, elle n'avait pas de cavalier, son amie si et elle l'avait un peu abandonnée pour celui-ci d'ailleurs et en plus de cela elle ne pouvait rien noter de ce qu'elle voyait ou entendait. En réalité, elle ne pouvait se cacher derrière son petit calepin, et cela permettait à d'autres personnes de venir la voir, ce qui la gênait, elle n'était pas trop habituée à perler à d'autres personnes qu'Amélia ou son petit frère. Petit frère qu'elle n'avait pas encore croisée. Elle se glissa contre le mur, là où elle espérait ne pas être vu. La Oddsparkle pu observer ainsi à loisir la pagaille près du buffet. Il fallait absolument qu'elle pense à décrire toute cette soirée plus tard. Cela lui rappelait vaguement les préparatifs, enfin, le préparatifs... plutôt le fait qu'Amélia, qui l'avait lâchement abandonnée maintenant, avait fait joue-joue à la poupée avec son corps pour la mettre en robe, la maquiller et la coiffer pendant plus d'une heure, pour vraiment pas grand chose en plus. Elle était seule donc, tous ces efforts étaient inutiles. Elle regarda le buffet où tous semblaient en agitation. La jeune fille avait quelque peu soif, elle se mêla donc à la foule pour attraper un verre. Une fois l'objet de sa quête en main, elle se dirigea, non sans difficulté, vers la place quelle avait quitté un peu plus tôt. Plusieurs personnes la bousculèrent sans ménagement dans la foulée. Il semblerait que plusieurs élèves s'étaient évanouis. Bizarre. Des professeurs s'étaient attroupés autour des dormeur-contre-leur-gré et les emmenaient à l'infirmerie. Apparemment les petits fours n'étaient pas très recommandés pour la santé. Elle porta son verre à ses lèvres et regarda les personnes sur la piste de danse, beaucoup de couples. Ce n'était de toute évidence pas aujourd'hui qu'elle rencontrerait quelqu'un, et c'est quelque chose quelle regrettait, mais elle était bien trop timide pour parler à des inconnus, ce qui était le cas de presque la totalité des résidents de l'école. C'est aussi l'une des raisons de l'existence de son carnet. Mais bon. Elle s'assit à une table inoccupée pas très loin de là où elle se trouvait et observa Amélia et son cavalier, en voilà une qui s'amusait bien. Elle posa son verre sur la table, partant dans ses pensées.
   
   


   

   
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Mar 23 Déc 2014 - 0:50



Car dans un bal il faut danser

Event


Le sourire aux lèvres Matthew levait son verre à chaque geste amical, que tout le monde décrirait comme : « Salut Matt, finalement, tu es là. ». Oui, Matthew était là habillé de son beau costume que sa maman avait bien voulu lui envoyer. Il était comme posté le long d'un mur et regardait le monde danser et s'amuser. Il remarquait les timides qui ne bougeaient pas de leur chaise et ceux, plus démonstratif, qui allaient piocher dans un océan de jolie robe celle qui voudrait bien risquer les rumeurs. Les colportages étaient légions au collège. Lui-même en avait subi et en avait su jouer. Sirotant son verre, il remarqua l'entrée de Lucy qui avait merveilleusement bien choisi sa robe. Elle le surprenait par sa légèreté et son décolleté, mais Matthew devait savoir qu'une Weasley ne se souciait pas du regard des autres. Il l'observa donc discrètement s'installer à une table accompagnée par l'une de ses amies. Là, il mourait d'envie d'aller lui parler. Il se mordillait l'intérieur des joues se demandant si c'était raisonnable devant tant de personnes et puis il vit cet élève au chapeau. Le principe était simple. Il fallait piocher un papier et danser avec la personne dont le nom était inscrit. Cela rendait les élèves plus ouverts et permettait aux couples de se faire et défaire. Ce n'est donc pas sans arrière pensé que Matthew se dirigea vers ledit élève.
« Alors ? De jolis couples ? »
L'élève avait eu un grand sourire et pensa certainement piéger le professeur en lui tendant le chapeau.
« Nous verrons professeur. »
Faisant mine d'être vaincu, Matthew marqua un temps d'arrêt avant d'expiré bruyamment. Il passa sa main libre sur son menton et en haussant les épaules, il plongea sa main dans le chapeau usant de magie pour inscrire le nom voulu. Il sortit le petit papier et posant sa coupe sur une table à proximité, il le fit lire par l'élève qui un grand sourire aux lèvres s'empressa de révéler le nom.
« Lucy Weasley ! Où est-elle ? »
Matthew le savait et suivant l'énergumène au chapeau, il arriva à la table de Lucy un grand sourire sur les lèvres.
« Je suis désolé miss Weasley. Je doute que nous puissions passer outre cette danse. »

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Mar 23 Déc 2014 - 1:46

Serait-ce que l'amour soit pareil à la folie ?


« Si. Si. Ma... Stasera è impossibile. Devo andare con una bella ragazza al ballo del San Valentino. Mettere la pittura nell'ufficio che lo vedo la prossima settimana. Grazie... »
Julius raccrochait nerveusement son téléphone portable qui n'avait pas arrêté de sonner. Il avait enfin trouvé le tableau adéquat pour ce représentant Russe et son père le bassinait pour l'avoir dans les plus brefs délais. Sauf que Julius, voulait voir le tableau en question avant de l'envoyer. Il ne voulait pas une peinture trop fade ni trop belle. Le poufsouffle n'oubliait pas cette enchère désastreuse où ce Russe lui avait soufflé une œuvre d'art... Il savait maintenant qu'il ne manquerait plus jamais une vente.
Boutonnant sa veste de costume, l'Italien se faisait un sourire dans la glace en se demandant s'il devait porter son écharpe de futur 21e duc de Gravina, 12e prince de Solofra, 9e prince de Vallata, 8e prince de Roccagorga et de prince romain. Maintenant qu'il avait 18 ans, il été censé la porter en toute occasion. Il caressa le tissu bleu et inspirant, il l'enfila et sortit du dortoir. Son ami Roman lui fit son traditionnel sourire taquin et se mit à jouer les grands seigneurs en prenant une voie très lasse et hautaine.
« Si monseigneur, le prince veut bien se donner de la peine. Votre dulcinée attend votre royale personne. »
Julius se mit à rire avant de regarder le pendule qui affichait une heure à lui piquer les yeux. Il se précipita donc à l'extérieur de la salle commune et fut surprit d'y trouver une amie de Lily. Elle avait un sourire gêné qui n'annonçait rien de bon.
« Lily ne se sentait vraiment pas bien alors elle a décidé de ne pas venir au bal. Et elle a insisté pour que nous y allions ensemble. »
Julius sourria à la rouge et or. Si c'était Lily qui le demandait alors il irait avec la très sympathique Victoria. Il donna donc son bras à la demoiselle qui tout sourire s'en empara et ensemble, ils allèrent dans la salle de bal. Beaucoup de regards se tournèrent vers ce couple inattendu, mais pas complètement surprenant. Comme le disait certains, chez les artistes les muses s'en viennent et s'en repartent. Le monde voyait déjà que le temps de Lily était passé. L'on s'empresserait de dire que Julius avait abandonné Lily pour l'une de ses amies et cela ferait marcher les ragots pendant plusieurs jours.
« Victoria, je te propose que nous allions chercher un verre et puis nous nous lancerons sur la piste. »
La demoiselle avait acquiesçait de la tête et rapidement, il leur fut servi un verre à chacun sans qu'ils n'eurent l'idée de faire attention à ce que certains pouvaient y ajouter.
© Caput Draconis
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Ven 26 Déc 2014 - 22:41

Alors on danse


Un long soupir mourrait dans l’espace, je n’étais pas du tout prêt et encore moins réjouis à l’idée de rejoindre la salle des festivités. Un bal… Drôle d’idée que le bal ! De toutes manières, je ne voyais pas bien en quoi consistait les festivités de l’amour quand le vrai et le seul ne se trouve qu’une seule fois dans sa vie, et ce n’est sûrement pas à onze ans, quatorze ou dix-sept. Enfin je ne crois pas. Cet avis m’appartient, faites donc ignorance de celui-ci si, par malheur, il ne vous conviendrait pas. Les plus jeunes étaient fous de joie, moi j’étais rempli de feu au cœur.
J’avais plutôt intérêt à me dépêcher si je voulais voir Sky se faire attraper par un garçon autre que moi tout en buvant une de ces boissons non alcoolisées qui ira tout droit noyer un peu plus mon âme qui crevait de peine. Oui je sais, c’est complètement nul ma façon de m’exprimer mais, que voulez-vous… Sky c’est cette fille blonde de sixième année, qui a beaucoup d’importance à mon cœur. Personne ne doit le savoir, je dois à tous prix me remettre les idées en place.
Une longue expiration plus tard, dix, peut-être même cinquante plus tard, j’étais finalement prêt à rejoindre ces dames et ces messieurs au bal de la saint valentin. J’embarquais de force mon camarade de chambre à l’aide d’un second, juste après quoi nous nous sommes rendus dans la joie et le célibat vers la salle. Les serdaigles sont connus pour être intelligents, mais pas pour leur talent de drague alors, il n’était pas étonnant de voir qu’aucun d’entre nous n’était accompagné. Toutefois, c’est ce que je croyais. Mon premier camarade de chambre a réceptionné une ravissante jeune fille aux couleurs bleu et argent tant dis que le second a rejoint une gryffondor qui semblait charmée. Tous étaient rejoints par les unes et les autres, tous, sauf moi.
La porte était tout juste ouverte que mes yeux ont immédiatement rencontrés ceux de Sacha. Etrangement, mes grimaces se sont effacées pour laisser place à un léger sourire franc. Autant dire qu’elle comptait comme une sœur à mes yeux et puisqu’on parle de sœurs, je recherchais ces dernières et mes demi-sœurs qui, malgré leur caractère insupportable, étaient de ma famille. Emilia était dans un coin à rigoler comme une baleine avec des copines, ok. Victoria tirait la tronche et semblait mécontente d’être là, normal. Ashleigh bouquinait assise dans sa chaise comme une intello, pour ne pas changer. Les autres étaient introuvables si ce n’est April, ma cousine qui, comme à son habitude faisait de la tyrannie sa priorité. Tout semblait aller bien si ce n’est que des élèves étaient déjà étalés au sol et partait à l’infirmerie.
Heureux de la situation mais malheureux de ne pas apercevoir Sk, j’ai pris un verre avant de rejoindre Sacha et… Une fille ? Rose je crois… Elle est aussi en sixième année mais, je n’ai jamais vraiment eu de conversation avec elle. « La soirée est bonne ? ».
© Caput Draconis
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  Dim 28 Déc 2014 - 15:47

   The Valentin's Day
Arrête de bouoder, t'façon t'as pas le choix

   
   
La Saint-Valentin. Ce jour était une vraie plaie. Pourquoi est-ce que le directeur avait insisté pour que TOUS les professeurs soient présent ? Les collègues de Télésphore avaient pourtant bien compris qu'il ne fallait surtout pas lui parler de "la fête de l'amour". Pas leur supérieur de toute évidence. Alors voilà, il avait mis le costume le moins festif qu'il avait pour y aller. Non pass qu'il n'aimait vraiment pas la Saint-valentin. Le fait est qu'il n'avait ni compagne, ni compagnon, autrement dit il était seul ! Et ça avait tendance à... le pousser à faire l'enfant. L'un de ses collègues avait dû le trainer par le bras jusqu'à la grande salle, où il avait finalement consentit à se relever sous le regard d'on ne sait combien d'élèves mais suffisamment pour que son collègue soit si mal à l'aise qu'il lui promette de l'emmener à une casse très prochainement. Après cet affligeant spectacle d'enfantillage il avait été embêter deux ou trois ou une dizaine d'élèves, en se tapant l'incruste dans des conversations qui ne le regardaient pas. Bref, tout ce qu'un gosse d'habituellement cinq ans fait pour énerver son entourage afin de lui accorder ce qu'il souhaitait. Mais bon, Télé n'avait pas cinq ans mais quarante-cinq, c'était donc assez... déplacé. Le grand gosse qu'il était s'assit sur une chaise après multiples comédie auprès de divers autres figures du personnel de l'école, du directeur, et de quelques élèves, ça n'avait de toute évidence pas fonctionné. Il put donc à loisir regarder les gens s'amuser pendant qu'il boudait dans son coin. jusqu'à ce que quelques élèves tombent dans les pommes près du buffet. En tant que professeur il se sentit obligé d'aller voir ce qu'il se passait. Des collègues emmenèrent les adolescents à l'infirmerie. Rien de grave semblerait-il, mais les petits fours que chacun d'eux tenaient entre les mains montraient bien que ce n'était de tout évidence pas si bénin. Il attrapa une coupe d'une quelconque boisson et se dirigea vers la piste de danse, il avait finit de faire l'enfant, mais il était toujours aussi peu ravi de la soirée.

   
Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: SUJET COMMUN: Non obligatoire  
Revenir en haut Aller en bas
 
SUJET COMMUN: Non obligatoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)
» On ne vous oubliera jamais... [Sujet Commun]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caput Draconis 2.0 :: 
FLOOD PARTY
 :: 
La Corbeille
 :: Saison 1 :: Events :: 
La St Valentin
-
Sauter vers: