AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Voter aux top-sites, c'est le bien !
Vous gagnez des points pour votre maison et plus vous votez,
plus vous avez de chance de devenir le prochain sorcier du mois.

Envie de RP mais vous ne savez pas avec qui ?
Demandez ICI vous pourrez voir également qui cherche un partenaire de jeu.

La maison Serpentard compte le plus de membres, aussi,
il serait préférable de privilégier les autres maisons pour les inscriptions :3

Partagez | 
 

 Quand Poudlard est synonyme de nouveautés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Sam 8 Mar 2014 - 22:12
La journée s'annonçait un peu trop longue au goût d'Alyzée. Sa lourde valise tout juste fermée, posée dans l'entrée, en témoignait. Elle ne savait pas trop si elle était heureuse de quitter cette maison qu'elle connaissait depuis à peine un mois, ou si la perspective de se rendre à Poudlard lui donnait encore plus la nausée. Elle regarda son père charger la voiture, puis suivit sa mère qui venait de fermer la porte derrière elle. Ses deux parents avaient fait en sorte de pouvoir commencer à travailler plus tard, spécialement pour l'accompagner jusqu'au Poudlard express. Charmante attention. Depuis qu'ils avaient déménagé, ils avaient tout fait pour faire plaisir à leur fille, que ce changement dérangeait au plus haut point. Elle avait quand même arrêté de faire la tête au bout de trois jours, mais refusé qu'on lui achète un animal de compagnie. Elle serait définitivement seule en arrivant à Poudlard...

L'avantage d'habiter à Londres, c'était que la gare de King's Cross n'était pas loin. A onze heures moins cinq, ils traversaient le mur qui menait à la voie neuf trois quarts. Une fois qu'ils se furent approchés du train, Alyzée se tourna vers ses parents.

« Bon bah, je monte alors. »
« Prends bien soin de toi ma chérie, et envoie nous des lettres de temps en temps pour nous raconter comment ça se passe. »

Dire que ses parents étaient bouleversés était un euphémisme. Alyzée voyait les larmes dans les yeux de sa mère, et son père était clairement ému. Ah, la séparation fatale entre bébé oiseau et ses parents ! Pour peu, Alyzée n'aurait pas été étonnée que sa mère se mette littéralement à pleurer à chaudes larmes tout en lui faisant l'éternel discours du mon bébé est enfin devenue grande ! Bientôt elle ira vivre seule, elle n'aura plus besoin de nous...

La sonnerie de départ retentit. Coupant court aux adieux, elle hissa sa valise sur le marche pied, non sans l'aide de son père et, avec un dernier signe de la main, elle s'enfonça dans le train. Elle passa devant plusieurs groupes d'amis, et elle dut cligner des yeux pour ne pas pleurer en pensant à Nikki, loin de l'autre côté de l'Atlantique. Elle se fit toute petite quand elle dut avancer devant un compartiment plein de sixièmes années qui se taquinaient et parlaient de Quidditch. Ils se connaissaient tous. Ah non ! Certaines filles se présentaient chacune leur tour. Elle jeta un rapide coup d'oeil puis continua son chemin.

Au bout du train, elle trouva enfin un compartiment libre. Elle coinça sa valise sous le siège, étant trop petite pour la mettre en hauteur, puis s'assit sur la banquette. Combien d'heures prenait le voyage jusqu'à Poudlard ? Une éternité apparemment. Le paysage commençait tout juste à défiler, pourtant il lui semblait qu'elle était là depuis des heures. Elle s'étala sur les sièges, et profitant pour une fois de sa solitude, chantonna en mangeant des sucreries.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Dim 9 Mar 2014 - 0:35
Event one
Adossée au mur de sa chambre, Lily reprenait son souffle. Elle avait finis par faire rentrer Hook dans sa cage, et c'était avec un mince sourire - presque provocateur à l'égard de sa chouette - qu'elle sortit de sa chambre, posant d'un geste triomphal l'animal sur ses valises sous le regard amusé de ses deux aînés. Et comme depuis, maintenant presque 11 ans, la famille se mit en route. Ayant pris l'habitude de sa propre mère, Ginny Potter arriva sur le quai en compagnie de ses enfants, seulement quelques minutes avant le départ. Les adieux ne furent donc ni long, ni triste. Les parents avaient bien trop l'habitude de les voir partir chaque année, même si c'était toujours une épreuve pour eux.
Quant à Lily, elle était toujours heureuse prendre le train pour Poudlard et personne ne pouvait l'en blâmer. Même si elle détestait quitter les adultes de sa famille, il y avait toujours ses cousins pour combler le vide parental. Son père l'embrassa sur le front avant de la prendre dans ses bras et fit de même avec sa mère.

« N'oubliez pas de m'écrire. »
« Comme chaque année chérie. »

Les deux femmes complices se sourirent et Lily prit une énième fois son frère dans ses bras avant de lui promettre de se revoir très vite. Au son du train, elle monta dans le train en compagnie d'Albus et se séparèrent bien vite.

« À toute Bubus' ! »

Tirant sa valise et sa chouette d'une main forte, elle observait l'intérieur des compartiments d'un regard rapide, elle connaissait la plupart d'entre eux et avait toujours un sourire en apercevant les nouveaux élèves, elle passa devant celui de ses cousines Dominique et Rose, mais elle ne s'arrêta pas pour leur dire bonjour, il semblait y avoir embrouille et elle n'en avait pas très envie pour le moment. Sa seule occupation était de trouver Hugo et le reste de sa bande.
Mais l'un des wagons retint son attention, il n'y avait qu'une fille. La petite Lily, comme on aimait bien l'appeler, se souvenait précisément de son premier voyage dans le Poudlard Express, elle l'avait attendu cet événement presque onze ans et elle n'en était pas déçue. Elle avait fait le voyage avec Hugo et un autre garçon qu'elle venait juste de rencontrer, elle ne se doutait pas qu'à ce moment-là, il aurait une place si importante dans sa vie. Si bien qu'elle pensa que personne n'avait le droit de passer son premier trajet de train tout seul. Et sans réfléchir, elle glissa la tête par la porte.

« Tu ne devrais pas rester toute seule, y a pleins d'élèves qui débarquent comme toi. Et puis si t'aimes pas trop la population, tu peux venir chercher mes amis avec moi, ça t'occupera. Ou bien je peux rester avec toi. Enfin, moi c'est Lily ! »

Vaut mieux pas lâcher le nom de famille tout de suite, c'est comme une bombe. Alors, pour l'instant ce sera Lily, juste Lily.
.
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Ven 14 Mar 2014 - 0:26
Myla était tranquillement dans son lit, littéralement enfouie sous les couvertures lorsque le réveil se mît à sonner. Avec un grognement inhumain Myla sortit sa tête de sous son oreiller et regarda l'heure avec un air de merlan frit lorsque elle s'aperçut de l'heure. Dix heures !!! C'était une blague ?! La jeune fille extirpa rapidement sa carcasse du lit s'éprit les pieds dans le draps qui traînait au sol et tomba par terre avec un ouch de douleur en prime. Myla ne prit pas le temps de faire son lit. Elle se releva simplement et coût prit jusqu'à la salle de bain où elle pût constater l'étendue des dégâts. Elle avait le tient blafard, les yeux à peine ouverts et ses cheveux merlin... Ses cheveux... La jeune fille ne s'attarda pas dessus et fila sous la douche. Vingt minutes plus tard elle en ressortît fraîche et dispo. Elle était prête. Elle s'habilla en quatrième vitesse enfilant maladroitement un jean gris et une tunique noire à manches courtes. Elle descendit rapidement sa valise prit une pomme et hurla a travers la maison :

- Mamaaaaaaaaan !!!!!

Sa mère descendit du premier étage et elles transplanerent rapidement jusqu'à Kings Cross. Après des adieux rapides Myla monta dans le train avec un soupir de soulagement. Fallait vraiment qu'elle arrête de faire la fête avec Jeanna et ses amis moldus. C'était bien les seuls fêtes que la jeune s'autorisait de toute l'année. Cela lui permettait de décompresser avant de retourner à Poudlard.

Myla se mît en quête d'un compartiment ou éventuellement d'une Lily Potter qui était accessoirement sa meilleure amie. Finalement elle l'a trouva dans un compartiment en compagnie d'une jeune fille d'environ onze ans. Myla ouvrit doucement la porte du compartiment avant de saluer son amie et la petite fille :

- Salut Lily ! Bonjour jeune fille ! Vous allez bien ?

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Ven 14 Mar 2014 - 19:30
Alyzée était maintenant silencieuse. Elle regrettait de ne pas avoir emporter de montre avec elle, ça l'aurait pourtant bien arrangée. Elle n'arrêtait pas de se demander depuis combien de temps elle était dans ce train, et même si elle était consciente que cela faisait très peu de temps, il lui semblait que c'était une éternité ! Alors pour se changer les idées, elle observait les paysages qui se succédaient par la fenêtre. Comme elle aurait aimé avoir quelqu'un avec elle pour partager ses appréhensions, ou au moins pour parler ! Comme si son souhait avait été entendu, une jeune fille à qui elle n'aurait su donné d'âge ouvrit la porte du wagon.

« Tu ne devrais pas rester toute seule, y a pleins d'élèves qui débarquent comme toi. Et puis si t'aimes pas trop la population, tu peux venir chercher mes amis avec moi, ça t'occupera. Ou bien je peux rester avec toi. Enfin, moi c'est Lily ! »

Dire qu'Alyzée était intimidée était un euphémisme. Autant elle aimait tenter de diriger les gens de son âge, mais elle ne se faisait pas remarquer avec les plus grands. Et là, non seulement Lily, puisque c'était apparemment son prénom, était plus grande, mais elle avait eu la gentillesse de lui proposer de rester avec elle.

Sans répondre, elle la détailla des pieds à la tête et se dit qu'elle était très jolie. Son assurance devait bien contraster avec l'allure d'Alyzée, et ça se voyait que ça n'était pas son premier voyage à Poudlard. Se souvenant que Lily attendait une réponse, elle se leva en prenant difficilement sa valise.

« Euh... Je crois que je préfère t'accompagner pour que tu trouves tes amis. Je m'appelle Alyzée ! »

Elle lui sourit et ce fut à ce moment qu'une autre fille du même âge que Lily arriva, tout aussi sûre d'elle et joyeuse :

« Salut Lily ! Bonjour jeune fille ! Vous allez bien ? »
« Bien, et toi ? »

Elle était ravie que son trajet à bord du Poudlard express prenne une tournure plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Lun 17 Mar 2014 - 20:29

   
∞ Quand Poudlard est synonyme de nouveautés

   
Carrie


   
   
A Poudlard maintenant ! Oui, c’était l’heure de rejoindre les murs de ce bon vieux et miteux château ! Je dis ça avec beaucoup d’humour bien sur, j’aime bien Poudlard. Quoique c’est quand même moche, la modernité ils ne connaissent donc pas ? Enfin bon laissez tomber. Eireen et Bruce étaient une fois de plus ensemble en train de partir dans un coin du train, me laissant comme une bouse sur le quai 9/3/4. « Non, ne vous gênez pas pour moi voyons. Je suis bien assez grande pour pousser ce foutu chariot toute seule et le faire avancer, HEIN ?! MAUVAIS FRERE ! ». Je pouvais bien l’insulter, il était si loin qu’il ne m’entendrait pas même si c’était pour crier au viol… Il faut toujours que les choses ne se passent pas comme JE l’ai décidé ! Pendant les vacances, je suis TOUTE SEULE ! Eux, ils sont à la chasse, moi à la maison. Je trouve ça tellement ennuyeux que par moment j’en viens à compter nos cailloux quand même… Quant à Poudlard, au début, je me disais que ce serait génial ! Ils ne feront plus de chasse et seront donc obligés de m’avoir ! Mais là encore, je me suis trompé. Aussitôt avaient-ils retrouvé leurs amis, aussitôt je me retrouver toute seule !  La première année pourtant, c’était bien loin d’être la même chose : ils me collaient aux baskets non-stop ! Tout ça pour me surveiller, me défendre si nécessaire… Etc. Depuis la deuxième année alors là par contre : plus rien ! J’arrive même à envoyer du courrier à Bruce pour savoir s’il est encore en vie, je vous le dit moi : Poudlard, ça craint. Puis heureusement, j’ai quand même quelques amis histoire de passer à autre chose.

Souriant jusqu’aux oreilles, je fonçais chariot dedans chariot vers une connaissance ! A la guerre comme à la guerre j’ai envie de te dire ! « Carrie ?! Tu n’es pas dans le train ? On ne va pas tarder à y aller, tu devrais te dépêcher ! ». J’ai bien dit que c’était une connaissance ! Encore une miss je me la raconte avec mes lunettes et mes cheveux longs… D’abord, tes lunettes elles sont moches puis tes cheveux… Tes cheveux me gonflent voilà tout ! En cours, ils finissent toujours dans mon porte-plume, je la déteste cette fille ! Encore une brillante idée de ma part que de lui rentrer dedans… Laissant cette intello de serdaigle avec sa moman, je me dégagais au plus vite de là. Mes affaires prises en charge par un gentil –mais puant- monsieur, je grimpais dans ce bon vieux train ! « Ah tu m’avais manquais toi tu sais ?... » Grand sourire jusqu’aux oreilles à nouveau. Puis, disparition total du sourire.  « C’est ça oui ! Pas du tout que tu m’as manqué ! Crèves vieux tas de ferrailles ! ». Je ne sais pas ce qui était le plus détestable : le bruit de la locomotive ou bien les élèves qui étaient les uns les autres en foutoir tout le long, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur ! Toujours est-il que j’allais pas rester planté là pour prendre racine. Je m’aventurais dans cette fichue locomotive. « Bonjour professeur ! Vous allez bien ? ». Toujours faire de la lèche en début d’année ! Ca leur fait du bien à ces petits vieux ! J’ai par ailleurs croisé Eireen mais, elle avait l’air prise dans une immense discution alors, je l’ai laissé à son compartiment et j’ai vite retrouvé le chemin infernal de « recherche compartiment disposant d’une place au moins ».

Forcé de constater que le train était quand même bien plein, je m’aventurais au hasard dans l’un des compartiments ici disponible. Une blonde, une brune et une mioche. Bon bah, c’est toujours ça de pris que voulez-vous ? … Si je suis méchante ? Mais non, pas du tout ! J’aime pas les inconnus c’est tout. « Salut salut ! Je peux m’asseoir ? ». Je m’imaginais déjà ces filles en train de glousser comme des otaries alors que je ne les connaissais même pas. Moi et mon imagination, c’est une longue histoire !

   

   
code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Mer 19 Mar 2014 - 21:48
Event one

Face à face, les deux jeunes filles s'observèrent mutuellement, si Lily était légèrement gênée qu'on l'observe de cette façon, elle ne perdit pas sa légendaire assurance. Exposée depuis l'enfance au regard des autres, la Potter aurait dû être habitué à être le centre de l'attention, mais ça n'avait jamais été le cas. Finalement, la fillette finit par se présenter et lui avoua qu'elle préférait l'accompagner. Prête à retrouver ses amis, elle fit un pas en avant, histoire d'aider Alizée à prendre sa valise, mais le son d'une porte qui s'ouvrit la fit sursauter et elle oublia tout bonnement ce qu'elle faisait.

« Salut Lily ! Bonjour jeune fille ! Vous allez bien ? »

Avant qu'elle n'eut terminé sa phrase, Lily lui sauta au cou, cela faisait bien trop longtemps à son goût qu'elles ne s'étaient pas vues, bien qu'elles n'avaient été séparé que quelques jours puisque la meilleure amie de notre demoiselle avait passé la quasi-totalité de l'été chez les Potter. Pourtant, le fait qu'elle n'aimait pas se lier d'amitié avec les filles ne faisaient pas partie de ses secrets mais elle avait eu un véritable coup de cœur pour la blonde et depuis, elles formaient un duos de meilleures amies mortel, suite à la réponse d'Alizée elle baisa les joues de son amie.

« C'est cool aussi ! Bon, on reste là avec Alizée ? Les garçons finiront bien par nous trouver. »

Lily lâcha sa meilleure amie devant le regard de la première année et finit par sauter sur les vieux sièges du Poudlard Express, qui auraient eu, selon elle, un sérieux coup de lavage de Dobby l'ancien elfe de maison dont son père lui avait tant parlé. Elle allait entamer la conversation lorsqu'une autre élève entra dans le compartiment, Lily ne la connaissait que de vu, puisqu'elle était la petite sœur de Eireen, sa camarade de quidditch.

« Évidemment que tu peux te joindre à nous. Mais si tu comptes hurler de rire, c'est la porte d'à côté. »

Automatiquement, la brunette se mit en position de défense face à la jeune poufsouffle, si elle n'avait pas peur de sa meilleure amie ou d'une première année. Elle changea de regard face à l'inconnue, être juste assez gentille pour éviter d'être prise pour une conne.

.
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Dim 23 Mar 2014 - 18:07
Ah, finalement on restait ici ? Apparemment oui, puisque Lily l'avait décrété avec l'arrivée de son amie. Elle n'arrivait toujours pas à dépasser sa surprise : ces deux filles allaient passer tout un voyage en train avec elle, sans savoir qui elle était. Quoique c'était un très bon moyen d'apprendre à se connaître.

Du coup, elle retourna s'asseoir sur les vieux sièges du wagon. Elle baissa les yeux vers ses chaussures et s'aperçut que ses chaussures étaient sales. Elle essaya de les frotter discrètement pour y remédier, mais c'était sans espoir.

Les rues de Londres étaient maintenant loin, et elle songea que pour la première fois de sa vie, elle dormirait à une distance considérable de ses parents. C'était étrange de ressentir de la mélancolie alors qu'elle n'était même pas partie depuis une demi-journée, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle espérait que Poudlard lui changerait les idées. Heureusement, on lui avait parlé de la cuisine fabuleuse que faisaient les elfes de maison, ce qui l'aiderait considérablement à se sentir à l'aise. Mais ses pensées s'égaraient.

Alors qu'elle pensait que plus personne n'arriverait, parce que bon, sérieux, il n'y avait rien de bien intéressant ici, une autre fille un peu plus jeune passa la porte. Elle paraissait aussi excitée qu'Alyzée un soir de Noël !

Elle prit la peine de demander si elle pouvait se joindre à elle, et Lily lui répondit par l'affirmative. Mais même elle semblait un peu méfiante. Faut dire, cette fille semblait aussi hyperactive qu'un cognard !

Puis Alyzée, fatiguée d'attendre que ce soit toujours les autres qui prennent la parole, décida de finalement elle aussi s'intéresser aux autres. Après tout, elle n'allait pas passer les heures qui venaient à simplement les regarder ? Donc elle engagea la conversation avec la dernière arrivante du compartiment.

« Comment est-ce que tu t'appelles ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  Ven 28 Mar 2014 - 13:47

Myla réceptionna sa Potter de meilleure amie en riant. Elle ouvrit alors sa valise en souriant. Alors où était la surprise pour sa meilleure amie ? Myla tomba a genoux et se mit a fouiller dans sa valise. Tout était mélanger. Du dragon vert en peluche, que sa cousine lui avait demandé de garder dans ses affaires pour pas que sa mère s'aperçoive qu'elle en avait encore un, jusqu'au chocogrenouilles et passant par le traditionnel parchemin vierge. Si Myla devait encore une fois plonger dans les sombres profondeurs de sa valise elle allait faire un arrêt cardiaque. Elle soupira et sortit sa baguette de sa poche en prononçant un rapide Lumos. Ah voila ! Elle avait l'espoir que le rayon lumineux se reflète sur ce qu'elle cherchais. C'était gagner ! Elle sortit les deux objets qui étaient ses plus grands secrets. Elle referma sa valise d'un coup sec et la rangea rapidement dans le filet a bagages.

Elle se souvenait parfaitement du jour où elle avait reçu ses deux miroirs. On était un jour de Noël. Elle avait passer toute le temps où Laure avait été là entre le jardin, la cabane et la maison. Pendant ce temps sa mère était dans la cuisine entrain de préparer une tarte aux citrons pendant que son père passait le balai dans le salon. Les parents de Laure était a Londres avec le petit frère de sa meilleure amie qui avait attrapé des furoncles sur tout le visage et surtout sur les joues. Laure qui avait refusé de les accompagner en disant que c'était dégoutant était donc venu passer la journée chez Myla. Les deux petites filles était dans la cabane qui se trouvait dans le pêcher. Lorsque leurs ventres c'était mis a gargouiller pour exprimer leurs faims elles étaient descendu en quatrième vitesse grâce a la corde qui se trouvait le long du tronc de l'arbre. Elles avaient couru dans la cuisine et c'était rapidement attablé devant la tarte que Myla avait savouré. En effet sa mère faisait la cuisine uniquement lorsque Laure était là. D'habitude c'était Dobby leur elfe assez vieux qui s'en occupait (c'était le père de Myla qui avait choisi le prénom de l'elfe qu'il avait lu dans un livre sur les aventures d'Harry Potter). Mais lorsque Laure était la? il ne devait surtout pas sortir. Après tout Laure était une moldue. Lorsque Laure était partit le soir elle était retournée dans sa chambre qu'elle s'attendait a trouvé aussi sale que le matin même mais Dobby avait passé la journée a l'étage et avait le ménage. Il avait même mit des fleurs sur sa table de nuit. Myla c'était promis de faire un énorme câlin a l'elfe pour le remercier. Finalement lorsque elle était redescendu ses parents l'attendait en bas mortellement sérieux. Son père lui avait alors tendu une lettre  qui était signer de sa grand mère et un paquet. Lorsque Myla avait ouvert le paquet elle avait trouvée deux miroirs. C'étaient des miroirs a double sens. Myla avait sauter de joie pendant que sa mère était en train de se maudir intérieurement de ne avoir pu vendre les miroirs.

Myla sourit et fit avec ses doigts le contour des miroirs qu'elle avait tellement regarder. Il ne fallait pas qu'elle se laisse envahir par la mélancolie. La mélancolie menait a la déprime et c'était un vrai poison. Elle sourit a l'évocation de sa grand mère. Elles avaient échangés pleins de secrets, de joies, de peines et surtout d'amour. Oh et puis crotte il ne fallait surtout pas qu'elle pense à ça et c'était exactement ce qu'elle était en train de faire ! Elle secoua légèrement la tête avant de se tourner vers Lily et de déclarais :

- Ma petite Liloute j'ai ton cadeau d'anniversaire en avance. Bon c'est très en avance mais je voulais absolument que tu l'ai.

Le jeune fille lui tendit un paquet et une lettre. Sur cette lettre elle avait écrit :

Ma petite Liloute,

Je sais c'est pas ton anniversaire j'aurais pu te joindre par chouette pour te donner ton paquet mais bon. Et puis d'abord je fais ce que je veux nah. Bref. Fais attention en ouvrant ton paquet. Si jamais on est avec des gens au moment où je te le donne je ne veux pas qu'ils le voient. Non ce paquet ne contient pas un cognard ni rien d'explosif ou de mortel et il n'y aura pas de détonation annonçant la fin du monde lorsque tu l'ouvrira. Rassurée ? Au début je pensais te l'offrir pendant les vacances mais au fil des années j'ai appris à connaître Albus et notamment sa curiosité donc j'ai préféré éviter finalement. On joue a Chaud-Froid ? T'essaye de deviner ce que c'est. Alors non ce n'est pas un filtre. Non ce n'est pas un escargot. Non ce n'est pas un objet en matériau précieux style marbre (mais c'est précieux quand même hein). Bon je t'explique. Ceci est un miroir a double sens. Mes parents m'en avait offert deux lorsque j'avais quatre ans et j'en ai bien pris soin. Il y a quelque jours je me suis disputée avec mon père par lettre et j'ai décidée d'aller le récupérer pour l'offrir a quelqu'un a qui je tenais plus que mon père (tu vois de qui je veux parler ?) Bon je te cache pas qu'il s’y était attendu. Quand je suis arrivé j'ai trouvé porte close et j'ai du sonner sous la pluie pendant trois cents milles ans jusqu’à ce que je me rappelle que c'était moi qui l'avait l'ayant piqué il y a quelques mois. Mon père n'était simplement pas là. Je me suis sentie assez seule a ce moment là lorsque que j'ai descendu la marche qui menait à la porte de mon père, je te cache pas. Bref voici donc un miroir a double sens (je possédè le deuxième) juste pour toi ma Liloute ! Donc joyeux non-anniversaire ! (on devrait fêter ça plus souvent) !

Mylou


Je lui souris et m'asseyais confortablement avant de saluer Carrie qui venait de rentrer dans le compartiment :

- Bonjour Carrie !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Quand Poudlard est synonyme de nouveautés  
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Poudlard est synonyme de nouveautés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Nouveauté W40k
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caput Draconis 2.0 :: 
FLOOD PARTY
 :: 
La Corbeille
 :: Saison 1 :: Events :: 
Le PoudlardExpress
-
Sauter vers: