lienlien
Posteur du mois :
Danny M. White
Posteuse du mois :
Opale A. Oddsparkle

Bravo à Danny et Opale pour avoir autant RP, malheureusement le voteur du mois est annulé suite à des soucis techniques.
Venez les féliciter


Voter aux top-sites, c'est le bien !
Vous gagnez des points pour votre maison et plus vous votez,
plus vous avez de chance de devenir le prochain sorcier du mois.

Envie de RP mais vous ne savez pas avec qui ?
Demandez ICI vous pourrez voir également qui cherche un partenaire de jeu.

La maison Serpentard compte le plus de membres, aussi,
il serait préférable de privilégier les autres maisons pour les inscriptions :3

Partagez | 










 

 ...Papa?! [Pv Danny White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



1e serpy
Patronus : Une souris...
Epouvantard : Son père en train de tuer ces moldus...
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 9
Points Gagnés : 42
Est arrivé le : 03/03/2016
Cheese :

MessageSujet: ...Papa?! [Pv Danny White]   Ven 4 Mar - 18:22

...Papa?


C'est vraiment toi...?



Je tenais dans mes petites main l’enveloppe de papier kraft blanc… A l’encre verte était finement annoté mon nom… Gloria Pixie White… Je la glissai dans ta poche de veste et serrai un peu plus la main de Maman… J’avais déjà mes robes, la couturière s’était d’ailleurs plaint de ma petite taille qui la forçait à se baisser pour les ourlets… Contrairement à Maman, Papa ne m’aurait sûrement rien dit pour avoir rétorqué à la vieille dame que les maux de dos faisaient partis des choses qui arrivent quand on vieillit… ça, les rides, la ménopause et les problèmes de vues… Je ne voulais pas dire ça pour être méchante…  

-Tu n’as pas honte de parler comme ça à une grande personne ?! Disait maman en me guidant entre les foules de sorciers, l’air mécontente…

J’haussai les épaules, en plus elle a été méchante en disant que j’étais trop petite… Je ne suis pas trop petite… Quoi qu’il en soit, je n’avais plus qu’à acheter mes fournitures et ma baguette…
Bientôt, je serai à Poudlard ! L’école des sorciers… J’avais tellement hâte ! J’attendais ça depuis tellement longtemps… Je sautillai gaiement aux côtés de maman lorsqu’elle s’arrêtât devant une vieille boutique pour me dire d’un ton autoritaire :

-Ecoute ma chérie, je vais passer prendre tes fournitures, toi tu vas enter dans cette boutique et tu vas demander une baguette d’accord… ? Tu donneras cette enveloppe au vendeur… Et réfléchit avant de parler !

Olivander’s… Une petite boutique aux allures vieillottes. Je franchis la porte d’un pas mal assuré tandis que la petite clochette tintait gaiement. La porte se refermas derrière moi, la boutique était assez serrée, des petites boites en carton poussiéreuse s’entassaient les unes sur les autres dans les étagères, du sol au plafond… Il devait avoir des milliers de baguettes ici… D’ailleurs, la boutique embaumait le vernis à bois et la poussière…  Je m’approchais du comptoir éclairé à la lampe ancienne et appuyas sur la sonnette. Un vieil homme arriva en face de moi en me tendant une baguette, il te souriait derrière ses lunettes de lecture, ses cheveux grisonnant lui donnait une allure sympathique, il me dit, toujours souriant :

-22,5cm,Poirier et Moustache de fléreur !

Je pris l’objet timidement et le secouai … Mais rien… Enfin si, une boîte posé tout en haut des étagères me tomba sur la tête:

-AAAAAAIE !

Le vendeur n’eut pas l’air vraiment satisfait… Il retourna dans la étagères en marmonnant avant d’ouvrir une nouvelle boite tandis que je me frottais la tête, je reposais la baguette sur le bureau en la tapotant, comme pour lui dire que je l’excusai… Mais c’était exceptionnel hein !

-D’habitude ce genre de baguette n’agisse pas comme ça mais….

Il me tendait une nouvelle baguette, que je pris avec un peu d’hésitation avant de recommencer. La baguette me sauta hors des mains pour aller partir je ne sais ou… D’un ton boudeur malgré moi, je dis :

-Maaaais ! A croire que les baguettes me fuient !

Tandis que le vendeur était reparti chercher dans les étagères, je regardais soudainement la boite qui m’était tombé dessus… Je n’arrive toujours pas à dire pourquoi, mais j’ai ouvert la boîte et prit la baguette, de couleur marron sombre, voir rouge, assez longue avec un nœud aux premiers tiers de la baguette, toute simple finalement… je secouai la baguette, une fumée bleue-verte lumineuse s’enroula doucement autour de moi, je n’arrivais pas à dire ce que c’était, mais l’odeur et la douceur qui se dégageait de cette vapeur était enivrante… J’entendis un bruit et lâchai soudainement la baguette, la fumée se dissipa tandis que le vendeur me regardait…

-Je suis désolée ! Je sais pas pourquoi j'ai… !

-23,3 centimètre, bois de cerisier et plume de phénix… Je… Ne m’attendais pas à ce que ce genre de baguette choisisse une petite fille…



Après avoir payé, je sortais de la boutique, un peu perturbée, et pris la décision d’aller faire un tour le long du chemin de traverse pour retrouver maman…

Pwet

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Autres
Patronus : un Calmar géant
Epouvantard : Voir ma fille emprisonnée. Pour palier à ça, j'imagine qu'elle est dans une pièce de théâtre comique.
Objets en possession : ma baguette, une chouette chevèche nommée Wilbur
Sortilèges lancés : 224
Points Gagnés : 73
Est arrivé le : 03/01/2016
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Ven 4 Mar - 19:22

Gloria, Gloria, Gloria... Ma vie pourrait presque se résumer à ça. Ma fille. Mon rayon de soleil. Elle est la personne dont je suis le plus fier au monde. Déjà elle avait des prédisposition à la magie, donc avant que je ne sois jeté à Azkaban, je savais que ma fille serait une grande sorcière. Et malgré le fait de la cohorte de sorciers dans les rues, j'avance tranquillement, sous une immense capuche. Cela fait deux jours que j'attends ma fille. je sais qu'elle viendra. Sa mère doit l'emmener acheter ses fournitures. Je veux voir ma fille sourire, je veux prendre Gloria dans mes bras, lui dire à quel point je l'aime et combien elle m'a manqué pendant ces longs mois. Je sais que c'est dangereux. Ma tête est mise à prix partout. On me recherche, non seulement par les détraqueurs, mais par les Aurors et la Brigade Magique. Cela ne fait que trois jours que je me suis échappé. J'ai dit au revoir à Moon et j'espère ne jamais le recroiser. Maintenant, c'est chacun pour soit. Donc je suis là, à déambuler dans l'Allée des Embrumes, dans le Chemin de Traverse... Ce n'est pas étonnant de voir des sorciers avec une lourde capuche leur cachant le visage. Et comme on dit si bien, la meilleure défense, c'est être au plus près des attaquants. C'est ce que je fais. Au milieu des sorciers, je ne crains personne. Peut-être à la rigueur Esther, mais, il suffit de l'éviter...

Soudain, je vois Gloria, tenant la main de sa mère et un sourire balaie toute la frustration de mon visage. Je redresse un peu la tête. Je ne ressemble plus au sorcier enfermé à Azkaban, je mange bien, je dors au chaud et je me suis rasé. De plus, un gros cache-nez me couvre la moitié du visage, sans parler du reste de la capuche qui cache l'autre moitié. Je souris à moi-même quand je vois ma fille. Mon petit rayon de soleil est toute contente. Elle est ma fierté. Et c'est sa première rentrée à Poudlard. Je suis incroyablement fier d'elle. Mon regard se pose sur Esther. Elle a des cernes sous les yeux, les sourcils froncés, la peau pâle... Elle ne doit plus dormir beaucoup... Il y a dans son regard des éclairs de folie... Mon sourire devient mélancolique. J'ai aimé Esther, sincèrement... Je crois que je l'aime toujours... Je regrette la tournure des évènements... sincèrement... Mais mon attention revient dans le monde présent quand Esther abandonne Gloria en plein milieu de la rue. C'est le moment ou jamais! J'avance dans la rue, passant quelques piétons qui fixent les vitrines. Gloria entre chez Ollivander's. Discrètement je regarde par la fenêtre, la fierté revenant à son paroxysme. C'est tellement important sa première baguette... Pourquoi Esther l'a laissé comme ça, toute seule? Je fais une petite moue quand la première baguette ne lui convient pas. La deuxième non plus... La troisième... Bingo. Je souris sous ma capuche.

- 23,3 centimètres, bois de cerisier et plume de phénix… Je… Ne m’attendais pas à ce que ce genre de baguette choisisse une petite fille…

Je fais une nouvelle moue en entendant ce que le vieux marchand lui dit à travers la vitre. Mais je ne fais aucun geste. Gloria paie le vendeur et sort de la boutique. Je me retourne pour vérifier qu'aucun curieux ne viendra nous perturber, je fais quelques pas derrière Gloria, jusqu'à un petit coin sombre où je pourrais retirer capuche et cache-nez.

- Gloria? Je ne parle pas trop fort, mais suffisamment pour la tirer de ses pensées. Quand elle se retourne, je lui fais un large sourire avant de m'accroupir pour être à son niveau. Félicitations, mon ange. Tu as ta baguette maintenant! Encore une fois, je parle encore moins fort et zieute les alentours, pour m'assurer qu'aucun promeneur ne me remarquera. J'peux avoir un gros calin? J'ouvre les bras, parce que je veux un gros calin! Oh, comme elle m'a manqué! Je suis désolé pour la dernière fois, j'ai dû partir très vite. Mais je ne voulais pas te manquer avant que tu ne partes pour Poudlard.

_________________
Beware, Death hath cometh...

Baguette et Alfrik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



1e serpy
Patronus : Une souris...
Epouvantard : Son père en train de tuer ces moldus...
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 9
Points Gagnés : 42
Est arrivé le : 03/03/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Ven 4 Mar - 20:32

...Papa?


C'est vraiment toi...?


Je me demandais toujours ce que ma baguette pouvait bien avoir de si particulier… Mais peu importe, Je l’avais mise dans la poche de ma robe et collais de temps en temps mon nez contre les vitrines des magasins, fascinée par tout ce qu’il s’y vendait… Des hiboux, des ingrédients pour potions, des balais… Je fis la moue, je n’étais pas faite pour le quidditch… J’étais plus faite pour être dans les gradins à crier « Ouaaaaaaais ! »… C’était plus ou moins ça… En tout cas maman n’était pas dans cette boutique en train de m’acheter un balai… En même temps, depuis quelque temps… Elle semblait… Pas dans son assiette… Mais je m’assurais d’être toujours là pour lui redonner le sourire, comme j’étais toujours là pour aller chercher le courrier et vérifier si Papa avait envoyé un hibou, ou pour nourrir le hibou familial parce que Maman est en train de faire la grasse matinée… Je sortis de ma rêverie en secouant la tête, faisant voler mes cheveux autour de moi… Je retournai à ma marche lorsque j’entendis mon nom… Une voix suave et grve que je reconnus immédiatement :
-Gloria ?

-CAPITAINE PAPA !

Je le regardai longuement, un immense sourire aux lèvres… En effet, c’était bien mon papa, sa barbe bien rasé, ses yeux pétillants, ses cheveux peignés, son teint frais… Il semblait être tellement plus en forme que la dernière fois…

-Félicitations, mon ange. Tu as ta baguette maintenant!

Je posais la main sur ma poche, en effet, j’étais une grande fille maintenant, j’étais sa fille ! Je voyais à son sourire qu’il était aussi heureux que moi ! Je lui montrais fièrement la fine baguette simple mais élégante, avant de la ranger dans ma poche :

-J'peux avoir un gros calin?

Je sourire encore plus et me jetai à son coup en poussant un rugissement :

-Roaaaaaaaar !

Je le serrais fort tandis qu’il en faisait autant, il m’avait manqué, le voir me faisait plaisir ! Je savais qu’il aller passer me voir, après tout, j’entrais à Poudlard !

Je le regardais dans les yeux, mon sourire perdant un peu de son éclat:

-P… Papa… Pourquoi tu es parti… ? Maman ne veut pas m’expliquer et me crie dessus quand je lui pose la question… Je… Tu me manque…

Je posais mon menton sur son épaule, une larme coula le long de ma joue, il sentait le parfum, je ne savais pas quoi dire, j’avais un peu honte de pleurer, il ne voudrait sûrement pas me voir pleurer alors que ça fait des lustres qu’il ne m’a pas vu… Je le regardais dans les yeux et dit :

-J’aimerais te voir plus souvent, je pourrais passer des vacances chez toi, je suis sûr que ça n’embêterait pas maman…

Petit titre du bas

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Autres
Patronus : un Calmar géant
Epouvantard : Voir ma fille emprisonnée. Pour palier à ça, j'imagine qu'elle est dans une pièce de théâtre comique.
Objets en possession : ma baguette, une chouette chevèche nommée Wilbur
Sortilèges lancés : 224
Points Gagnés : 73
Est arrivé le : 03/01/2016
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Ven 4 Mar - 23:45

Elle me montre sa baguette que je peux voir de plus près. Elle est à sa taille. Je ne dirais pas petite, mais elle est grande comme il faut! Qu'est-ce qu'il a dit Ollivander, tout à l'heure? Bois de cerisier? Je l'observe sans la toucher. Une baguette, c'est un présent particulier, c'est un objet très personnel. Techniquement, il n'y a que le fabricant et le détenteur qui la touche. Enfin, souvent les sorciers n'aiment pas qu'on tripatouille leur baguette. Et la mienne est désormais, constamment dans ma main. Potter m'avait choppé au moment où je ne l'avais pas, je ne referais pas la même erreur. Pour le moment, elle est sous l'immense et lourde cape qui entoure mes épaules, dans ma main, mes doigts arrimés au bout de bois magique.

- Range-la précieusement!

Et puis, j'ai enfin le droit à mon calin. Un gros calin comme je les aime. Aaaah, ça m'avait manqué. Ok, j'en ai eu un y'a pas si longtemps, à peine deux jours, mais j'ai 7 mois à rattraper! Je veux mon gros gros gros calin! Je serre donc Gloria tendrement. J'ai l'impression qu'elle a tellement grandi depuis février dernier. Je reconnais la douceur de ses cheveux, sa petite force autour de mon cou. Ah, comme j'aimerais que ce moment dure éternellement. Je ne veux pas voir ma fille grandir. Et quand je dis "grandir", je dis "prendre de l'âge". De toutes manières, elle restera ma petite princesse toute sa vie. Impossible que je la vois autrement. Elle recule sa tête. Pourquoi je suis parti? Je soupire silencieusement. Et puis Esther qui n'y met pas les formes, ahlala... Je passe ma langue sur mes lèvres, cherchant les bons mots, pour une si jeune fille. Je ne veux pas l'alarmer, je ne veux pas lui dire la vérité, mais comme j'aime pas mentir, il va falloir biaiser.

- Maman ne veut plus me voir à la maison. Tu sais, c'est le genre d'affaire où on te dit à chaque fois "c'est une histoire de grands, tu comprendras plus tard"? Bah c'est un peu pareil. Maman pense que j'ai fait des bétises, alors elle m'a dit de ne plus jamais revenir à la maison. Je la serre dans mes bras à nouveau. Alors pendant tout ce temps, je suis allé dans une nouvelle maison. J'avais oublié ma baguette, alors je suis venu la rechercher. Tu ne l'as pas dit à maman, hein? Je l'embrasse dans ses cheveux, elle redresse à nouveau la tête, elle a les yeux tout rouges. Ma main glisse sur sa joue. Je soupire à ses paroles. Moi aussi je voudrais te voir plus souvent. Mais maman n'aimera pas ça. Et en ce moment, il ne faut pas contrarier maman, d'accord. Alors, il ne faut pas lui dire que tu m'as vu, ni que tu m'as rendu ma baguette. D'accord? Oh, j'ai quelque chose pour toi... Je plonge ma main dans une de mes poches et en sors deux petites figurines de chats, en pierre noire, parfaitement identiques. J'en donne une à Gloria. Tiens, c'est pour toi. Quand tu voudras penser à moi, tu la serres très fort dans tes mains et les deux statuettes deviendront toute rouge, comme ça, je saurais que tu penses à moi. Et ça sera pareil quand tu verras ta petite statuette devenir rouge, c'est que je pense très fort à toi. Si tu es triste, elle te réconfortera. T'as vu, on dirait Fusain, en plus. Je l'embrasse sur son front. Je sais qu'elle adore son chat qu'elle a eu quand elle était toute petite et qui est devenu un matou bourru maintenant. Garde-la au fond de ta poche et ne le dis à personne, ça sera notre petit secret, d'accord?

_________________
Beware, Death hath cometh...

Baguette et Alfrik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



1e serpy
Patronus : Une souris...
Epouvantard : Son père en train de tuer ces moldus...
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 9
Points Gagnés : 42
Est arrivé le : 03/03/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Dim 6 Mar - 23:03

...Papa?


C'est vraiment toi...?


Mes mains posées sur les épaules de Papa, debout face à lui, je le regardais tristement, c’était une affaire de grande personne hein ? Mais j’ai bientôt 11 ans et en plus, je suis sûr le point de rentrer à Poudlard… Que faut-il de plus au monde pour prouver que je suis capable de m’occuper d’affaire de grande personne ?! Maman ne l’aimait plus… ? Il devait vraiment avoir fait une grosse bêtise… Je secouais la tête en souriant légèrement :
-Non, Je n’ai rien dit ! Motus et bouche cousue !
Je l’écoutai fièrement, me disant que quoi qu’il arrive, il pouvait avoir confiance en moi et que je ne le décevrai jamais ! Tandis qu’il me caresse gentiment la joue, je ferme les yeux et me les frottes avec la manche de ma veste… Pourquoi maman ne voudrait pas que l’on se voit… ? Ce n’est pas parce que elle ne l’aime plus que je ne peux plus le voir… C’est vraiment injuste… ! J’haussais la tête avec conviction lorsqu’il me demanda de garder son secret ! Evidemment que je me tairais !

-Oh, j'ai quelque chose pour toi...

A cette simple phrase, mes yeux s’illuminèrent comme à Noël ! Je pris la petite figurine de chat qu’il me tendait avec émerveillement. Tandis qu’il m’expliquait, je sautillais de joie et d’excitation … C’était le plus beau cadeau qu’il ne m’ai jamais fait, bien qu’il m’en ai offert des tas ! Je serrai la petite statuette dans mes mains, qui devint rouge, tout comme celle de Papa ! Je lui sourit de toute mes dents, avant de la mettre dans ma poche en disant :
-Ne t’inquiète pas ! Ce sera notre secret ! Tu verras ta statuette rougir tous les jours ! Hihihi !
Je me jetais à nouveau dans les bras de mon père en frottant ma joue contre la sienne, je stressais un peu de la rentrée, voir Papa m’a vraiment rassuré ! Je remis en place sa capuche et le regardais dans les yeux en lui disant doucement, gênée de lui demander ça :

-Papaaaa …. ? Tu sais que le quinze septembre… C’est… C’est mon anniversaire… Je sais que je t’en demande beaucoup… Surtout que je serais à l’école mais… Tu penses que…. Tu pourrais venir me voir ou… Quelque chose dans le genre… ?

Je me mordis la lèvre avant de tenter de rattraper ma boulette :

-Si tu ne peux pas, C’est… C’est pas grave ! Je sais que tu travailles beaucoup… Et que tout ce que tu fais c’est pour mon bien ! Je….



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Autres
Patronus : un Calmar géant
Epouvantard : Voir ma fille emprisonnée. Pour palier à ça, j'imagine qu'elle est dans une pièce de théâtre comique.
Objets en possession : ma baguette, une chouette chevèche nommée Wilbur
Sortilèges lancés : 224
Points Gagnés : 73
Est arrivé le : 03/01/2016
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Lun 7 Mar - 23:25

Je sais qu'elle pourrait peut-être comprendre ce qu'il se passe, mais je ne veux pas qu'elle se mette à penser comme tous les autres... c'est à dire que son père est un meurtrier. Certes, d'un certain point de vue, je le suis, je le reconnais, mais je ne fais pas ça parce que j'ai... "envie" de tuer. Je tue pour soulager ma conscience, pour soulager ma haine, ma colère, ma douleur. Et je ne veux pas ennuyer et imposer ça à Gloria. Donc je préfère lui dire que sa mère ne m'aime plus. Vu comment elle a demandé le divorce, vu comment la véhémence la guide dans ses actes, vu comment la folie s'est installée dans ses pupilles, je préfère dire cela, oui. Et pour lui rendre le sourire, je lui offre une des deux petites statuettes. Je sais qu'elle craint un peu la rentrée. En tout début d'année, elle angoissait déjà. Là, je veux être certain qu'elle saura garder son courage et montrer que les White, ce sont les meilleurs sorciers du moment. Sans oublier qu'elle va entendre pas mal de choses cette année. Elle apprendra surement la vérité. Il ne faut pas qu'elle y pense, je préfère l'occuper avec cette petite statuette. Mais si je lui fais un petit cadeau, c'est aussi et surtout parce que je tiens à elle. Gloria est le soleil de ma vie, mon petit rayon, mon trésor. Je ne veux pas qu'elle ait peur. Elle doit garder la tête haute. Elle y arrivera si nous la soutenons. Et si sa mère est tellement occupée par son travail, moi, je suis là et je braverais tous les dangers pour Gloria. Cette dernière, pour me remercier, finit à nouveau dans mes bras et encore une fois, alors que je lui fais un gros calin, j'épie également les passants non loin de là, mais personne ne fait attention à nous. Puis en petite femme attentionnée, ma fille remet ma capuche en place et je souris, amusé par son geste si mûr.

-Papaaaa …. ? Tu sais que le quinze septembre… C’est… C’est mon anniversaire… Je sais que je t’en demande beaucoup… Surtout que je serais à l’école mais… Tu penses que…. Tu pourrais venir me voir ou… Quelque chose dans le genre… ?

Oh oui, c'est vrai... Je n'avais pas oublié, j'ai juste zappé... Comprenez-moi, je viens à peine de sortir d'Azkaban (enfin, je viens à peine de "m'enfuir" d'Azkaban, ça serait plus juste), j'ai d'autres choses à penser que des dates. Mais je n'ai pas oublié l'anniversaire de ma fille, non. Je hoche donc la tête lentement. C'est risqué. C'est même TRES risqué. Mais c'est l'anniversaire de Gloria... C'est pas tous les jours qu'on fête son anniversaire à Poudlard! Est-ce que je vais pouvoir venir? Le plus simple et le moins risqué, c'est bien de transplaner, mais c'est impossible à Poudlard... sauf pour les elfes de maison... Peut-être que je pourrais utiliser Alfrik pour au moins surveiller, ou attirer Gloria hors du chateau. Mais peut-être qu'à l'école, les professeurs surveilleront Gloria, car je suis toujours en fuite. Oui, il va falloir que je demande à Alfrik, il passera inaperçu parmi les autres elfes. Gloria rajoute que au pire, c'est pas grave. Je nie du chef.

Gloria, tu sais bien que je ferais n'importe quoi pour toi. Et venir à l'école pour ton anniversaire en fait bien partie! Je viendrais, sois-en certaine. Je ne sais pas encore comment, mais je t'enverrais Alfrik surement, d'accord? Je lui souris. Oh, redonne-moi un calin, ça me manque trop. Je la serre dans mes bras et la serre comme un gros nounours qu'on vient de recevoir pour son Noël. Bon, avant de parler de choses sérieuses, parlons de l'école. Alors, dis-moi, dans quelle maison tu veux aller? Tu penses que tu vas finir à Serdaigle, comme Maman aimerait bien? ou bien tu veux faire plaisir à ton Papa adoré et porter les couleurs de Serpentard? Même si j'ai moi-même été à Griffondor, aujourd'hui, je prie Merlin et tous les Saints Sorciers que Serpentard deviennent la seule et unique maison de l'Ecole de Poudlard.

_________________
Beware, Death hath cometh...

Baguette et Alfrik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



1e serpy
Patronus : Une souris...
Epouvantard : Son père en train de tuer ces moldus...
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 9
Points Gagnés : 42
Est arrivé le : 03/03/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Mer 9 Mar - 19:49

...Papa?


C'est vraiment toi...?
   
Je le serrais de nouveau, rassurée par cette nouvelle ! Je crois que le jour J, je me serais sentit bien seule dans cet immense château sans au moins une carte ou un cadeau de la part de Monsieur Papa… ! Je posais mes paumes de mains contre ses joues et fit un mouvement circulaire pour l’embêter un peu, toute souriante ! Mon papa, c’était vraiment le plus beau et le plus fort des sorciers !

-Alors, dis-moi, dans quelle maison tu veux aller ? Tu penses que tu vas finir à Serdaigle, comme Maman aimerait bien ? ou bien tu veux faire plaisir à ton Papa adoré et porter les couleurs de Serpentard ?

J’haussai les épaules, un peur prise au dépourvue par sa question… Quelle maison choisir… ? Je ne m’étais même pas posais la question en fait… C’est vrai que j’étais partagé entre les deux maisons que mes parents me proposaient… Je supposais que ce serait le choixpeau qui aurait le dernier mot dans l’histoire… Je penchais légèrement la tête, l’air pensive…

-Je…. Je n’y ai pas vraiment réfléchi… Je… Je ne crois pas avoir l’intelligence des serdaigles où l’ambition des serpentard Papa…  Mais ne t’inquiète pas, je ne serais ni une gryffondor, ni une poufsoufle !

J’avais un peu d’estime de moi tout de même… Mais quand papa était là, tous mes soucis se dissipaient, alors je n’y pensais plus ! Je ne me posai même plus la question de si la rentrée allait bien se passer ou pas ! Je ne pensai qu’à profiter de cet instant si précieux avec la personne que j’adorais le plus au monde ! Soit ma maman était la plus belle et la plus gentille des mamans mais pour moi, mon père était un héros ! De ma poche (C’est fou le nombre de chose qu’il y a dans mes poches…), je sortais une boite de chocogrenouille, avec précaution, j’ouvris l’emballage et pris la grenouille et la cassa en deux avant de tendre une moitié à mon père avec un grand sourire !

-Tiens, je trouve que tu as maigri papa ! Du chocolat ça va te faire du bien !


Petit titre du bas

(C) Galimybé - Mini BN
120=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Autres
Patronus : un Calmar géant
Epouvantard : Voir ma fille emprisonnée. Pour palier à ça, j'imagine qu'elle est dans une pièce de théâtre comique.
Objets en possession : ma baguette, une chouette chevèche nommée Wilbur
Sortilèges lancés : 224
Points Gagnés : 73
Est arrivé le : 03/01/2016
Cheese :


Parchemin
Lâchez-vous:
Famille:
MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Ven 11 Mar - 17:35

- Hey! J'ai été griffondor, ne l'oublie pas. Mais j'aurai tellement préféré être à Serpentard!

J'ai fait les gros yeux quand elle a dit qu'elle ne voulait pas être à griffondor. D'une certaine manière, j'ai rien à reprocher à griffondor, ce sont des élèves dévoués et vaillants. J'étais même fier d'y être alors que le Seigneur Noir régissait encore la mémoire de chacun et vivait sur des terres lointaines à la recherche de l'immortalité. Harry Potter était déjà une légende, mais il n'était pas encore à l'école. Et quand il a été choisi dans la même maison que moi, c'était juste tellement... j'étais fier, oui. Mais depuis que ma très chère mère est morte, assassinée, je ne supporte plus les moldus, depuis de l'Elu m'a capturé, je le déteste et je hais encore plus cette maison qui a fait de lui ce qu'il est aujoud'hui. Je préfère les serpentards. Je suis pour une suprématie du sang. Et j'aime la voie qu'avait pris, autrefois, le Seigneur des Ténèbres. Même si je ne veux pas que ma fille adorée, mon petit rayon de soleil, finisse avec l'âme aussi noir que l'ombre de minuit, je veux qu'elle soit dans la meilleure maison et pour moi, c'est serpentard. Je serais tellement fier si elle y finit. Alors que je tergiverse un peu sur la maison de Poudlard, voilà que Gloria sort une chocogrenouille et m'en offre la moitié. Un large sourire s'étale sur mon visage.

- Merci, mon ange.

Je mords dans une patte avec envie. J'aime le chocolat et j'aime les chocogrenouilles! Surtout quand c'est offert de si bon coeur par MA Gloria. Je passe une main dans ses cheveux tout en surveillant aux alentours. Sa mère doit s'inquiéter, elle a sans doute mis plus de temps que d'ordinaire, pourtant, elle n'est pas dans la rue. Je plisse un peu les yeux, méfiant.

- Gloria? Est-ce que... Est-ce que Maman va... bien, en ce moment? Est-ce qu'elle agit de manière... bizarre?

Lorsque j'étais à Azkaban, bon nombre de détenus avaient été attrapés par Esther. Ca ne ressemble pas à mon ex-épouse. Malgré le fait qu'Esther soit une Auror, elle avait été toujours... juste... et il semble qu'avec mon enfermement elle... ait pété un plomb. Je fronce les sourcils, parce que savoir ma fille avec une cinglée de la baguette ne me plait pas du tout. Si seulement Gloria pouvait finir chez September, ça serait tellement mieux. Mais September n'existe plus officiellement et ça serait aussi mettre Gloria en danger. Je mords une nouvelle fois dans la chocogrenouille.

- Ecoute, Gloria... Si... Si je me cache, c'est parce qu'il y a des gens qui veulent... me faire du mal. A l'école, tu vas peut-être... entendre des élèves dire du mal de moi. Il ne faut pas les écouter, d'accord. Je sais que... que tu veux comprendre, mais... mais c'est à moi de régler ça moi-même. Et quand tout ça, ça sera fini, je t'expliquerais. Sois forte. N'écoute personne d'autre que toi. Dans mon autre main, je serre très fort la figurine de chat qui devient toute rouge immédiatement. Oh, qu'est-ce que tu vas me manquer pendant toute une année! Je l'embrasse sur le front. Ce qui est sûr, c'est que je viendrais pour ton anniversaire. C'est une promesse. Ca sera l'Opération "Pixie", d'accord? J'enverrais Alfrik avec le mot de passe! Je veux qu'elle sourit, qu'elle soit heureuse, je ne veux que le meilleur pour Gloria.

_________________
Beware, Death hath cometh...

Baguette et Alfrik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



1e serpy
Patronus : Une souris...
Epouvantard : Son père en train de tuer ces moldus...
Objets en possession : .................
Sortilèges lancés : 9
Points Gagnés : 42
Est arrivé le : 03/03/2016
Cheese :

MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Sam 19 Mar - 11:30

...Papa?


C'est vraiment toi...?


Je souris en le voyant manger, malgrès son air propre et classe qu’il avait toujours, il avait les pommettes un peu creuses… Je ris en me plaignant qu’il allait tout me décoiffer, même si en vérité, j’adorer quand il me décoiffait les cheveux.
- Gloria ? Est-ce que... Est-ce que Maman va... bien, en ce moment ? Est-ce qu'elle agit de manière... bizarre ?

J’haussais les épaules en me mordant légèrement les lèvres… Je voulais juste ne pas inquiéter papa mais mon visage en avait déjà trop dit je pense… Oui depuis le départ de Papa, Maman avait beaucoup changé… Je n’avais plus autant de marque d’affection qu’avant mais… En même temps, j’avais un peu l’impression d’être devenue, à ses yeux, une de ces poupées en porcelaine fragiles bien habillées qu’on ne doit pas toucher, qui restent sur l’étagère à vous regarder avec leurs yeux de verres inexpressifs... Je ne savais pas trop quoi en penser alors je me contentais d’ignorer et quand elle pleurait je la réconfortais, quand elle me crier dessus pour des bêtises anodines, j’allais dans ma chambre pour ne pas subir ses foudres… Je me frotte une épaules, l’air gênée, je ne sais vraiment pas quoi répondre, je veux pas inquiéter Papa, alors je répondis:


-Maman… A… Un peu changée depuis ton départ (Un peu hein… ?) … Elle travaille beaucoup et rentre souvent très tard (Sauf des fois ou elle ne rentre pas du tout…) … Elle ne voit plus beaucoup de gens… (Pour ne pas dire personne…) Et…. Et…. Elle ne mange pas beaucoup (Heureusement qu’Alfrik est là sinon tu serais morte de faim…) Et… C’est tout…


Déstabilisée, j’essayais d’ignorer cette petite voie sarcastique dans ma tête… Je savais que maman allais mal mais elle ne faisait aucun n’effort pour me le cacher ou pour me rassurer… Alors entre ça et son absence d’attention… Je devais faire tous les efforts du monde pour continuer à sourire…


-Mais à part ça…. Ça va…

Petit titre du bas

(C) Galimybé - Mini BN
120=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ...Papa?! [Pv Danny White]   Aujourd'hui à 19:15

Revenir en haut Aller en bas
 

...Papa?! [Pv Danny White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réflexion sur papa Dessalines
» Félicitation tu vas être papa ( PV Raph)
» Host papa
» Young Haitian MD named White House fellow
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caput Draconis 2.0 :: 
ENVIRONS
 :: 
Chemin de Traverse
 :: Ollivander's
-